urbanisation-si

urbanisation-si

TOGAF

Mise en oeuvre des modèles d'architecture d'entreprise


Diagramme information - service métier en phase B architecture métier de TOGAF - étape 20 de l’étude de cas Modelio

Le diagramme information - service métier a pour objectif de modéliser les entités métier utilisées en entrée et produites en sortie par les services métier. Ces modèles constitueront une aide précieuse pour représenter l’architecture des données en phase C architecture des systèmes d’information.

Le diagramme est réalisé par les analystes métier avec comme référents les experts métier et à destination des analystes métier et architectes applicatifs.

 

diagramme-information-service-metier-togaf-phase-b-architecture-metier.PNG

 

Ce modèle représente les flux de données entre les composants dynamiques comme les services métier ou processus métier et les constituants statiques, structurels comme les entités métier.

 

Pour plus de précisions sur les éléments de modélisation de la phase B architecture métier de TOGAF, voir l’article :

 

 

Conclusion

Pour préparer l’architecture des données et l’architecture applicative de la phase C architecture des systèmes d’information, il est nécessaire d’analyser les flux de données en entrée/sortie des services et processus métier.

Le diagramme information - service métier représente ces flux et servira d’ébauche de réflexion pour les modèles suivants.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"La seule façon de comprendre une nouvelle culture et de nouveaux comportements est de devenir natif. Devenir natif est un processus d’observation, d’apprentissage et d’approfondissement, pratiqué tel un anthropologiste, impliqué directement sur le terrain et en participant étroitement avec ses hôtes à leurs cultures."

Brian Solis

 

 

Annexe 1 : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 

 

 

Annexe 2 : les articles relatifs à l'architecture orientée services SOA (Services Oriented Architecture)

 


01/07/2018
0 Poster un commentaire

Diagramme de cas d’utilisation métier en phase B architecture métier de TOGAF – étape 19 de l’étude de cas Modelio

Le diagramme de cas d’utilisation métier a pour objectif de modéliser les communications entre les acteurs (consommateurs) externes ou internes et les services métier.

Le diagramme est réalisé par les analystes métier avec comme référents les experts métier et à destination des analystes métier, responsables métier et architectes applicatifs.

 

diagramme-de-cas-d-utilisation-metier-togaf-etude-de-cas-architecture-d-entreprise.PNG

 

TOGAF distingue les cas d’utilisation métier et les cas d’utilisation système.
Les premiers détaillent les tâches métier/services métier réalisées/consommés par un acteur externe (pool BPMN) ou interne (lane BPMN) des processus métier.
Les deuxièmes sont situés au niveau applicatif et permettent de décrire les interactions entre consommateurs et producteurs de services applicatifs.

 

Si vous n’êtes pas familier avec le concept de cas d’utilisation, vous pouvez vous référer aux articles déjà publiés dans ce blog.

Voir à la fin de cet article, l’annexe 2 sur les articles relatifs aux cas d’utilisation.

 

L’acteur interne "Account manager" déclenche dans un but métier précis les cas d’utilisation "Initiate file", "Check availabiliti" et "Reserve Trip". Son intention est de pouvoir créer un dossier, vérifier les disponibilités et de réserver un voyage.

L’acteur externe "Client" déclenche le cas d’utilisation "Reserve Trip" pour réserver son voyage.

L’acteur interne "Invoicing officer" déclenche les cas d’utilisation "Check solvency" et "Invoice" avec comme objectif métier de contrôler la solvabilité d'un client avant de donner son accord pour la validation définitive du séjour et créer la facture.

 

Pour plus de précisions sur les éléments de modélisation de la phase B architecture métier de TOGAF, voir l’article :

 

 

Conclusion

Le diagramme de cas d'utilisation (use case)  métier TOGAF décrit les communications entre les acteurs et les services métier qu'ils consomment pour atteindre leur but métier grâce aux résultats produits par ces services.

Investir sur la méthode et la modélisation des Use Case permet d'avoir de solides fondations pour les phases à venir.

Le concept de Use Case a été créé pour renforcer la communication entre MOA et MOE.

Son objectif est de formaliser des besoins métier en actions exécutées par les acteurs.

La modélisation des processus métier (BPMN Business Process Modeling Notation) facilite grandement l'identification des Use Case, si on est descendu à une granularité assez fine.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"La plus grande difficulté de la transformation numérique, c’est de changer la roue de la voiture sans l’arrêter."

Éric Blot

 

 

Annexe 1 : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 

 

 

Annexe 2 : les articles relatifs aux cas d’utilisation

 


30/06/2018
0 Poster un commentaire

Les règles métier en phase B architecture métier de TOGAF – étape 18 avec l’outil Enterprise Architect de Sparx Systems

Le diagramme de règles métier a pour objectif de modéliser les exigences de prise de décisions (par ex. les tables et arbres de décisions) et leurs logiques (par ex. formules de calculs) qui constituent le cœur de métier d’une entreprise et qui doivent obligatoirement être modélisées avec la norme OMG (Object Management Group), DMN (Decision Model and Notation). Cette norme a été conçue pour être utilisable avec la norme de modélisation des processus métiers BPMN ( Business Process Model and Notation ).

Le diagramme est réalisé par les analystes métier avec comme référents les experts métier et à destination des analystes métier, responsables métier et architectes applicatifs.

 

diagramme-regles-metier-togaf-DMN-etude-de-cas.PNG

 

Le but principal de DMN est de fournir une notation commune qui est aisément compréhensible par la maîtrise d'ouvrage, les experts métiers devant créer des règles métiers ainsi que des tables de décision, puis affiner ces règles pour les livrer aux développeurs responsables d'automatiser ces règles métiers dans des processus métiers et finalement, aux utilisateurs qui géreront et contrôleront ces règles.

 

DMN est une norme de l'OMG (Object Management Group, l'organisation qui a créé les normes UML, SysML, BPMN, MDA, MOF, ...) représentant une passerelle entre la conception des règles métiers et la mise en œuvre de ces règles.

 

Le diagramme ci-dessus a été réalisé avec l’outil Enterprise Architect version 14 de Sparx Systems :

 

 

En effet l’outil Modelio n’intègre pas la norme DMN.

 

Voir nos articles sur les meilleurs outils de modélisation, avec les prix « Modsars » de « urbanisation-si.com » récompensant les plus innovants, décernés en 2016 et 2017 :

 

  

Dans ce blog, nous avons beaucoup écrit sur la définition et la méthodologie de conception des règles métier, sur les moteurs de règles métier ainsi que sur la norme DMN de modélisation des règles et ce de manière pédagogique avec de nombreux exemples.
 

Voir à la fin de cet article, l’annexe 2 sur les articles relatifs aux règles métier et à DMN.

 

En annexe 3, vous trouverez la liste des règles métier de l’étude de cas Modelio avec leur description et en annexe 1 toutes les étapes précédentes de l'étude de cas.

 

Dans le diagramme réalisé, la règle (Decision) "Maximum discount" prend comme donnée en entrée (Input Date) "Trip" et s’appuie sur la connaissance métier (Business Knowledge Model) "Application discount score model".

 

Pour une bonne gouvernance des règles métiers, dans le référentiel de règles, on doit avoir pour chacune d’elle, les propriétés suivantes :

  • Identifiant unique
  • Nom
  • Description sous forme de conditions et d’actions (when … then …)
  • Priorité
  • Cycle de vie et états de la règle (en cours de conception, proposée, validée, implémentée, retirée, archivée)
  • Propriétaire de la règle
  • Traçabilité avec les processus métier et les cas d’utilisation métier

 

Conclusion

Même la méthode française concurrentes de TOGAF, l’urbanisation des SI avec le Plan d'Occupation des Sols (POS), considère les règles métier comme un quartier à part entière dans la zone des référentiels de la cartographie fonctionnelle.

 

En effet, la formalisation sous forme de règles permet de capitaliser le savoir-faire des experts.

 

Elle apporte aussi une standardisation et une auditabilité de ces règles « métier », facilitant leur consultation et leur maintenance par le plus grand nombre.

 

De plus si vous décidez dans l'architecture technique d'intégrer un BRMS (Business Rule Management System intégrant un moteur de règles) permettant d'automatiser l'exécution et l'enchaînement des règles, l'étape de "phase de conception / paramétrage du BRMS" est déjà réalisée.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"De nouveaux développements de systèmes intelligents nous rendrons tous beaucoup, beaucoup plus intelligent. Et cela est rendu possible grâce aux téléphones intelligents qui sont de vrais ordinateurs. […] Chacun de nous peut devenir plus intelligent avec cette technologie … et l’augmentation des capacités des personnes est le secret de ce progrès technologique."

Eric Schmidt

 

 

Annexe 1 : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 

 

 

Annexe 2 : les articles relatifs aux règles métier et à DMN

Si vous n’êtes pas familier avec DMN (Decision Model and Notation) :

 

 

Pour tout comprendre, voici un exemple complet montrant un processus métier modélisé avec BPMN et incluant des règles métiers modélisées avec DMN. Cet exemple va des modèles jusqu’à leur exécution :

 

  1. Tutoriel – didacticiel – exemple complet sur la norme de modélisation des règles métiers DMN ( Decision Model Notation ) : le processus métier BPMN
     
  2. Tutoriel – didacticiel – exemple complet sur la norme de modélisation des règles métiers DMN ( Decision Model Notation ) : La vue des exigences des décisions
     
  3. Tutoriel – didacticiel – exemple complet sur la norme de modélisation des règles métiers DMN ( Decision Model Notation ) : Le niveau logique de décision
     
  4. Tutoriel – didacticiel – exemple complet sur la norme de modélisation des règles métiers DMN ( Decision Model Notation ) : Exemple d'exécution du modèle de décisions
     
  5. DMN ( Decision Model Notation ) : Ne serait-ce pas un langage de plus, une contrainte de plus imposée à la MOA par la MOE ?
     

Pour aller plus loin avec DMN, un tutorial complet sur comment concevoir un outil de modélisation DMN :

  1. DMN ( Decision Model and Notation ) : comment concevoir son propre outil de modélisation DMN ? [1/4]
     
  2. Le métamodèle Eclipse Ecore DMN ( Decision Model and Notation ) : comment concevoir son propre outil de modélisation DMN ? [2/4]
     
  3. Tutorial Obeo Designer Community : comment concevoir son propre outil de modélisation DMN ? [3/4]
     
  4. Améliorations et notions avancées Eclipse Sirius, suite et fin de notre saga : comment concevoir son propre outil de modélisation DMN ? [4/4]

 

Les moteurs de règles métier BRMS :

 

  

Annexe 3 : la liste des règles métier de l’étude de cas Modelio avec leur description.

  

liste-regles-metier-togaf-DMN-etude-de-cas-modelio.PNG

  

 edition-regles-metier-togaf-DMN-etude-de-cas-modelio.PNG

  

Maximum discount

The discount accorded can go up to 50% of the public price normally used by travel agents.

 

Trip localization

The trip always takes place within a single country.

 

Service uniqueness

There exists only one accommodation service for the entire trip.

 

Hotel/holiday link

Where the trip includes a "hotel" service, the trip can concern several hotels, with each notel being occupied during one (or several) periods of the trip.

 

Hotel identification

Each hotel is identified by a sequential  number within a country.

 

Car service

Where the trip includes a "car" service, this only concerns one vehicle category and one car rental company only has been retained for the trip.

 

Trip availability

A travel agency is obliged to inform DISCOUNT TRAVEL when there are no places left for a given trip. A trip is then considered to be full. The same is true when the departure date has passed. A trip can therefore have two statuses: available trip or closed trip.

 

Client payment

When a client reserves a trip, his/her bank card number is required, and a file number is attributed. The file is considered to be pending until the solvency of the bank account has been verified. If the account is not solvent, the reservation request is abandonned and the file deleted.

 

Trip reservation in agencies

DISCOUNT TRAVEL then consults the agency concerned by the trip ordered. If the number of available places is sufficient, DISCOUNT TRAVEL reserves the places requested by its client and debits his/her bank account by the amount indicated. If the number of remaining places is insufficient, the order placed is purely and simply cancelled, and the client informed of this cancellation.

 

Client information

The client is of course kept informed of the acceptance or refusal of his/her order.

 

Confirmed order

All orders placed by a client are considered to be firm and definitive.

 

Identitification Accompagnant

Each participant, client or accompanying person is identified by a sequential number.

 

Reduced prices for children

Children under twelve benefit from a reduced price, corresponding to 60% of the price of the trip.

 

Client solvency

When a client places an order, his/her bank card number and bank account solvency are checked. If the result is negative, the order is purely and simply refused. Otherwise, DISCOUNT TRAVEL contacts the agency who proposed the trip to check that the number of available places is sufficient to satisfy the order.

 

Order processing

As soon as the agency has given its response, DISCOUNT TRAVEL processes the order. If the number of places is sufficient, the order is accepted and the client bank account debited by the amount indicated. If the number of places available is insufficient, the order is cancelled. Furthermore, if the agency indicates that there are no places left for the trip, the corresponding offer is withdrawn.

 

Cancellation management

An accepted order can be cancelled by the client. In this case, DISCOUNT TRAVEL informs the travel agency of this cancellation and pays a fixed amount of compensation. The client file is then closed. If the client had opted for cancellation insurance, he/she is refunded the entire cost of the trip.

 

File closure

Finally, when an accepted order has not been cancelled by the client before the departure of the trip, DISCOUNT TRAVEL closes the corresponding file and pays the agreed price to the travel agency (this is, of course, less than the price paid by the client).


29/06/2018
0 Poster un commentaire

Diagramme de processus métier en phase B architecture métier de TOGAF – étape 17 de l’étude de cas

Le diagramme de processus métier a pour objectif de modéliser la séquence ou un flux d'activités qu’une organisation opère dans le but de l'accomplissement d’un travail.

La norme OMG (Object Management Group) de modélisation des processus métier est BPMN (Business Process Model and Notation) qui est unanimement reconnue sur le marché, je vous recommande vivement de l'utiliser.

Le diagramme est réalisé par les analystes métier avec comme référents les experts métier et à destination des analystes métier, responsables métier et architectes applicatifs.

 

diagramme-de-processus-metier-BPMN-TOGAF.PNG
 

 

Dans ce blog, nous avons détaillé de manière pédagogique avec de nombreux exemples la totalité de la norme BPMN, ainsi que les méthodes d’identification des processus métier.

Voir à la fin de cet article, l’annexe 2 sur les articles relatifs aux processus métier et à BPMN.

 

Les 2 départements "Sales department" et "Administration department" sont représentés par 2 lanes.

  1. Le processus démarre avec l’événement arrivée du message "Trip request".
  2. S’enchaîne l’activité "Initiate file" produisant en sortie l'entité "Order" qui est initialisée.
  3. 2 activités "Check" vont s’exécuter en parallèle (gateway).
  4. Une fois ces 2 activités terminées, la séquence continue avec l’activité "Reserve trip" avec "Order" qui est finalisée et complète.
  5. Le processus se termine avec l’activité "Invoice".

Ce modèle est à grosse maille, comme dans toute cartographie, on pourrait affiner l’échelle et détailler le diagramme.

Mais attention à ne pas tomber dans le piège classique de la modélisation consistant à vouloir trop détailler ce qui risque de rendre le modèle illisible et donc inutilisable, trop d’informations tue l’information.

 

Pour plus de précisions sur les éléments de modélisation de la phase B architecture métier de TOGAF, voir l’article :

 

  

Conclusion

Ne subissez plus les changements extérieurs, mais soyez en mesure de les accueillir à tout instant !

Les plus performants d’entre nous sont conscients du fait qu'avantage concurrentiel et service de premier ordre ne résultent pas de ce qu’on fait, mais de la manière de le faire.

Et que les positions de force peuvent s’inverser rapidement du fait de l’évolution constante des environnements financier, réglementaire et métier.

Modéliser les processus métier permet de :

  • les documenter,
  • alimenter le référentiel de processus,
  • les optimiser,
  • faciliter les évolutions, les mesures d’impact en cas de changement,
  • faire des analyses de performances,
  • les automatiser,
  • faciliter leur gouvernance.

Le BPM (Business Process Management) permet une amélioration notable du retour sur investissement :

  • amélioration de la productivité,
  • amélioration de la qualité de service,
  • réduction des coûts d’exploitation,
  • réduction de la durée des cycles de traitement.

Les processus métier sont les rouages centraux de l’efficience de l’entreprise et donc la base de l’architecture d’entreprise.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"Il n'y a jamais eu une telle période de promesses et de menaces [...] Nous devons développer une lecture claire et globale quant à l'impact des technologies sur nos vies et comment elles reconditionnent noare environnement économique, social, culturel et humain."

Klaus Schwab

 

 

Annexe 1 : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 

 

 

Annexe 2 : articles relatifs aux processus métier et à BPMN

 


27/06/2018
0 Poster un commentaire

Diagramme objectifs-services métier en phase B architecture métier de TOGAF – étape 16 de l’étude de cas

Le diagramme objectifs-services métier a pour objectif d’aider à la préparation aux indicateurs de performance des services métier en représentant les objectifs stratégiques ou opérationnels auxquels ils sont assignés.

Le diagramme est réalisé par les analystes métier avec comme référents les experts métier et à destination des analystes métier et architectes applicatifs.

 

diagramme-objectifs-services-metier-togaf-exemple-etude-de-cas.PNG

 

Les services métier sont assignés avec des dépendances UML <<Trace>> aux objectifs

Le service métier "Order management" contribue à la réalisation des objectifs "Reduce file processing times", "Reservation via the internet" et "Optimize client transformation rate".

 

Pour plus de précisions sur les éléments de modélisation de la phase B architecture métier de TOGAF, voir l’article :

 

  

Conclusion

Le diagramme objectifs-services métier en phase B architecture métier de TOGAF décrit les liens de traçabilité entre les services métiers et les objectifs stratégiques.

Ce diagramme permet :

  • d'établir la cartographie des services contribuant à l'atteinte des objectifs,
  • de mesurer les impacts en cas de changement d'un objectif
  • de servir de base aux indicateurs de performances

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"Le client n’est pas la source de l’innovation."

Joseph Schumpeter

 

 

Annexe 1 : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 

 

 

Annexe 2 : L’architecture orientée services SOA (Services Oriented Architecture)

 


26/06/2018
0 Poster un commentaire

Diagramme de décomposition fonctionnelle en phase B architecture métier de TOGAF – étape 15 de l’étude de cas

Le diagramme de décomposition fonctionnelle a pour objectif de représenter les capacités de l’entreprise et ce qu’elle doit faire sans préciser comment.

Le diagramme est réalisé par les analystes métier avec comme référents le top management, les responsables d’unités organisationnelles et à destination des analystes métier et processus.

 

diagramme-decomposition-fonctionnelle-togaf-exemple-phase-b-architecture-metier.PNG
 

Les fonctions responsables des missions de l’entreprise sont organisées hiérarchiquement :

  1. Au sommet, les fonctions stratégiques "General management"
  2. En dessous les fonctions opérationnelles : "Marketing management" qui contient "Offer management" et "Sales management"
  3. En dessous les fonctions de support "Administration" et" IT".  

 

Pour plus de précisions sur les éléments de modélisation de la phase B architecture métier de TOGAF, voir l’article :

 

 

Conclusion

Le diagramme de décomposition fonctionnelle en phase B architecture métier de TOGAF décrit les missions de l’entreprise assurées par les fonctions à ne pas confondre avec les processus métier qui sont quant à eux déclenchés par un événement, avec des entités en entrée/sortie et une date de début et de fin.

Ce diagramme peut servir comme base de recherche de nouvelles missions.

Les composants applicatifs supportant les fonctions et les rôles qui y participent pourront venir enrichir ce diagramme.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"Le progrès n’est que l’accomplissement des utopies."

Oscar Wilde

 

 

Annexe 1 : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 


25/06/2018
0 Poster un commentaire

Diagramme de localisation en phase B architecture métier de TOGAF – étape 14 de l’étude de cas

Le diagramme de localisation a pour objectif de représenter la situation géographique des sites de l’entreprise ce qui permettra en phase D, architecture technique, de préciser où sont déployés les applications et les matériels.

Le diagramme est réalisé par les analystes métier avec comme référents les responsables d’unités organisationnelles et à destination de la direction, des responsables d’unités organisationnelles et des analystes métier.

 

diagramme-de-localisation-togaf-phase-b-architecture metier-tutorial-complet.PNG

 

Dans ce diagramme, on trouve le siège Paris et les localisations des sites de l’entreprise (Lyon, Nantes et Toulouse)

 

Pour plus de précisions sur les éléments de modélisation de la phase B architecture métier de TOGAF, voir l’article :

 

 

Conclusion

Le diagramme de localisation en phase B architecture métier de TOGAF, en représentant les lieux géographiques de déploiement des exemplaires des unités organisationnelles, facilitera la modélisation des applications et les matériels installées en phase D technique.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"La seule constante est le changement, un changement continuel, un changement inévitable, voici le facteur dominant au sein de notre société aujourd’hui. Aucune décision ne peut être prise sans prendre en compte non seulement le monde comme il est mais aussi comme il sera."

Isaac Asimov

 

 

Annexe 1 : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 


25/06/2018
0 Poster un commentaire

Diagramme d’organisation et de localisation en phase B architecture métier de TOGAF – étape 13 de l’étude de cas

Le diagramme d’organisation et de localisation a pour objectif de représenter les occurrences d’unité organisationnelle avec leur situation géographique où elles sont déployées ainsi que l’appartenance des acteurs/rôles à ces unités mais uniquement lorsque ce n’est pas trivial.

Le diagramme est réalisé par les analystes métier avec comme référents les responsables d’unités organisationnelles et à destination de la direction, des responsables d’unités organisationnelles et des analystes métier.

 

diagramme-organisation-localisation-togaf-phase-B-architecture-metier.PNG

 

Dans ce diagramme, on trouve les stéréotypes :

  • Le siège Paris et les localisations de l’entreprise (Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Les instances des unités organisationnelles présentes sur le lieu géographique (par exemple à Paris, il y "Administration department", "Marketing department", "Sales department"). On retrouve une occurrence de "Sales department" dans tous les autres lieux géographiques de l’entreprise : Lyon, Nantes et Toulouse.
  • <<localization>> : cette dépendance représente la situation géographique de l’acteur interne/rôle lorsque c’est nécessaire, la plupart du temps cette information est triviale et donc non représentée.

 

Pour plus de précisions sur les éléments de modélisation de la phase B architecture métier de TOGAF, voir l’article :

 

Comment modéliser la phase B Architecture métier de TOGAF - les éléments de modélisation - étape 8 de l’étude de cas

 

Conclusion

Le diagramme d’organisation et de localisation en phase B architecture métier de TOGAF a pour but de représenter les lieux géographique de déploiement des exemplaires des unités organisationnelles et lorsque ce n’est pas évident les dépendances des acteurs/rôles avec leur localisation.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"Les 5 compétences entrepreneuriales essentielles au succès sont la concentration, la discrimination, l’organisation, l’innovation et la communication."

Michael Faraday

 

 

Annexe 1 : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 


24/06/2018
0 Poster un commentaire

Diagramme des rôles joués par les acteurs en phase B architecture métier de TOGAF ? – étape 12 de l’étude de cas

Le diagramme des rôles joués par les acteurs a pour objectif de définir pour chaque intervenant, la fonction qu’il occupe lorsqu’il réalise une activité d’un processus métier.

Le diagramme est réalisé par les analystes métier avec comme référents les responsables d’unités organisationnelles et à destination de la direction, des responsables d’unités organisationnelles et des analystes métier.

 

diagramme-acteurs-roles-togaf-etude-de-cas.PNG

 

Dans ce diagramme, on trouve les stéréotypes :

  • Acteur externe (X) et Acteur interne (I)
  • Rôle externe (X) et Rôle interne (I)
  • <<Assumes>> : représente le rôle joué ou fonction que doit remplir un acteur externe ou interne.

 

Pour plus de précisions sur les éléments de modélisation de la phase B architecture métier de TOGAF, voir l’article :

 

 

Le "Client" (acteur externe) peut jouer les rôles (externes) "Consult offer" et "Buy", tandis que "Account manager" (acteur interne) peut jouer les rôles (internes) de "Clarify client expectations", "Sell" et "Make sales report".

 

Conclusion

Le diagramme des rôles joués par les acteurs en phase B architecture métier de TOGAF a pour but de représenter les rôles (externes ou internes) c’est-à-dire les responsabilités qu’un acteur externe ou interne peut assumer lors de l’exécution d’une activité dans un processus métier.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"L’innovation est cette incroyable intersection entre l’imagination d’une personne et la réalité dans laquelle elle vit."

Ron Johnson

 

 

Annexe : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 


20/06/2018
0 Poster un commentaire

Comment modéliser les flux échangés entre une entreprise et les acteurs externes en phase B architecture métier de TOGAF ? – étape 11 de l’étude de cas

Le diagramme de flux a pour objectif de définir pour chaque intervenant, les données reçues, traitées et émises spécifiant ainsi leurs responsabilités. Le diagramme est réalisé par les analystes métiers avec comme référent les responsables d’unités organisationnelles et à destination de la direction et des analystes.

 

diagramme-flux-togaf-exemple-pratique.PNG

 

Dans ce diagramme, on trouve les stéréotypes :

  • Acteur externe
  • Unité organisationnelle
  • <<flow>> : transmission d’informations entre acteurs, unités organisationnelles, …

 

Le "Marketing department" reçoit en entrée des données de "Agency partner" correspondant aux voyages disponibles.

Il émet en sortie des données aux "Client" et "Sales department" correspondant au portefeuille des voyages à vendre.

  

Pour plus de précisions sur les éléments de modélisation de la phase B architecture métier de TOGAF, voir l’article :

 

 

Conclusion

Le diagramme de flux de l’architecture métier de TOGAF est une vue à forte granularité de la transmission d’informations d’un émetteur vers un destinataire illustrant ainsi le fonctionnement de l’entreprise.

 

Il aide à l’identification des processus métiers et des entités métiers traitées.

 

Les informations concernant la nature des flux, leur ordonnancement, comment ils se produisent et à quel moment, seront détaillés par d’autres modèles dans les étapes ultérieures.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"Une personne qui n’a jamais commis d’erreur n’a jamais tenté d’innover."

Albert Einstein

 

 

Annexe : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 


16/06/2018
0 Poster un commentaire