urbanisation-si

urbanisation-si

Diagramme des entités métier en phase B architecture métier de TOGAF - étape 22 du didacticiel

Le diagramme des entités métier a pour objectif de modéliser les entités cœur de métier en faisant attention à rester au niveau macroscopique. Cela signifie de ne s'intéresser qu'aux concepts primaires en faisant abstraction de toutes considérations techniques. Plusieurs niveaux d’échelle pourront être réalisés : 1 - uniquement les entités/relations, 2 - ajout des propriétés et 3 - regroupement en domaines.

Le diagramme est réalisé par les analystes métier avec comme référents les experts métier et à destination des administrateurs données et des architectes applicatifs.

1 - uniquement les entités/relations

diagramme-entites-metier-togaf-principales-associations-du-domaine-didacticiel-0.PNG

 

Ce modèle à « grosses mailles » utilise :

  • le stéréotype normalisé « entity », appliqué à l’artefact « classe » d’UML et signifiant un concept métier,
  • les associations et les compositions UML en précisant les cardinalités et le nom du rôle joué par l’entité dans l’association.

La mise au point de ce modèle est itérative, il doit être documenté de manière textuelle et pédagogique, expliqué aux parties prenantes et validé.

A ce stade, ce modèle ne doit comporter aucun aspect applicatif voir technique comme par exemple la persistance, l’historique, …

 

Le piège est d'être trop technique d’un point de vue modélisation.

Comme les utilisateurs ont souvent des préjugés erronés dans certains domaines, la clé de la réussite passera par l'omission des termes à connotation technique (UML, classe, objet, attribut, ...) et par leurs remplacements par des termes plus neutres et proches du jargon métier (cadre, entité, valeur, donnée, ...).

 

2 - ajout des propriétés

diagramme-entites-metier-togaf-vue-detaillee-avec-attributs-tutorial-1.PNG

 

De manière similaire à un cartographe qui augment l’échelle pour avoir une nouvelle carte avec plus de détails (mais avec moins de couverture), on reprend le modèle précédent en précisant les propriétés (attributs UML) significatives pour le métier.

 

C’est dans la phase suivante « phase C : Architecture des systèmes d’information », dans la modélisation de l’architecture des données que seront réalisés les diagrammes logiques de données concernant les données persistantes et ajoutant bon nombre de précisions sur les entités secondaires et autres raffinements UML.

Avec des outils MDA (Model Driven Architecture), ces modèles logiques et physiques pourront être obtenus automatiquement en dérivant les modèles conceptuels.

 

Voir à la fin de cet article l'annexe 2 concernant les articles sur le diagramme de classe, d’état et de package UML et sur la dérivation de modèles

 

Si vous appartenez à cette première génération d’informaticiens, vous connaissez surement cette méthode française désuète qu’était « Merise » avec son MCD (Modèle Conceptuel de Données), MLD (Modèle Logique de Données) et MPD (Modèle Physique de Données).

 

3 - regroupement en domaines

diagramme-domaines-d-information-metier-togaf-etude-de-cas-complete-2.PNG

 

Après avoir réalisé le modèle macroscopique entités/relations, on regroupe les entités par affinités fonctionnelles en domaines (package UML).

Ceci permet d’avoir une vue globale et synthétique des familles d’entités.

En « zoomant » sur un domaine on obtient le diagramme entités/relations correspondant.

On voit qu’un outil de modélisation est indispensable pour réaliser cette traçabilité et assurer la fonction de référentiel des données métier.

 

Pour plus de précisions sur les éléments de modélisation de la phase B architecture métier de TOGAF, voir l’article :

 

 

Conclusion

Le diagramme des entités métier permet d’être dérivé afin d’obtenir le modèle logique de données et les composants applicatifs « entité ».

Le modèle des processus métier et des services l’utilise pour représenter les données en entrée/sortie des activités.

L’outil de modélisation doit intégrer entre autres la gestion du référentiel, la traçabilité et la dérivation des modèles.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"Le progrès n’est que l’accomplissement des utopies."

Oscar Wilde

 

 

Annexe 1 : les précédentes étapes de notre étude de cas TOGAF

 

 

  

Annexe 2 : articles sur le diagramme de classe, d’état et de package UML et sur la dérivation de modèles

 



27/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 180 autres membres