L’extension « Modélisation de processus métier » du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework) - urbanisation-si, modelisation-metier, processus-metier, expression-des-besoins

urbanisation-si

urbanisation-si

L’extension « Modélisation de processus métier » du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

L'extension de modélisation de processus métier est destinée à permettre une modélisation détaillée des processus métiers en ajoutant les événements, les produits et les contrôles au métamodèle.

 

togaf-metamodel-extension-modelisation-de-processus-1.PNG

 

Si vous ne voulez pas subir les changements d’un monde en pleine mutation, soyez réactif dans vos processus métiers et innovez en les améliorant ou en créant de nouveaux services client.

Vous devez être agile et capable de les identifier, les simuler, les améliorer et les modéliser d’une manière formelle soit avec cette extension soit en BPMN (Business Process Model and Notation), dans un délai s'approchant du temps réel, sur les besoins des usagers, de la concurrence, du marché, des nouveaux aspects juridiques, politiques, des réorganisations internes, des évolutions technologiques et des contraintes environnementales.

 

 

Périmètre de l’extension « modélisation de processus métier »

  • Création d'événements en tant que déclencheurs de processus
  • Création de contrôles que la logique métier et la gouvernance gèrent pour l'exécution des processus
  • Création de produits pour représenter la sortie d'un processus
  • Création de diagrammes d'événements pour suivre les déclencheurs et les changements d'état dans l'organisation

 

 

Cas d’utilisation de l’extension « modélisation de processus métier »

  • Où l'architecture doit accorder une attention particulière à l'état et aux événements
  • Où l'architecture est requise pour identifier explicitement et stocker les étapes de contrôle de processus ; par exemple, pour expliciter la conformité réglementaire
  • Lorsque l'architecture comporte des flux de processus critiques ou élaborés

 

 

Avantages de l'utilisation de l’extension « modélisation de processus métier »

  • Cette extension permet la modélisation détaillée des processus et le catalogage des artefacts de processus.
  • Peut être utilisé pour expliciter les activités de conformité réglementaire.
  • Peut être utilisé pour réutiliser une analyse de décomposition architecturale de processus héritée ou non.

 

 

Modifications apportées aux entités et aux relations du métamodèle TOGAF

  • L'événement est ajouté en tant qu'entité de métamodèle, entre l'acteur, le processus et le service
  • Le contrôle est ajouté en tant qu'entité de métamodèle liée à un processus.
  • Le produit est ajouté en tant qu'entité de métamodèle, reliant l'organisation et les processus.
  • Des attributs sont ajoutés pour les nouvelles entités de métamodèle : Evénement, Contrôle et Produit.

 

 

Diagrammes supplémentaires à créer

  • Diagrammes de flux de processus, montrant la manière dont les fonctions métier, les événements, les contrôles et les produits sont liés pour prendre en charge un scénario métier particulier
  • Les diagrammes d'événements, montrant les événements, leur provenance et quels processus ils déclenchent.

 

 

Définition d'un processus au sens BPMN

Un processus métier décrit une séquence ou un flux d'activités d'une organisation, déclenché par un évènement, dans le but de l'accomplissement d’un travail et générant un produit en sortie.

 

En BPMN, un processus est un graphe d'éléments de flux qui sont des ensembles d'activités, d’événements, de passerelles (contrôles) et des séquences de flux définissant une sémantique d'exécution finie.

 

Les processus peuvent être définis à un haut niveau (entreprise) jusqu'au niveau d'un seul acteur.

Les processus de bas niveau peuvent être regroupés s'ils concernent le même but.

BPMN utilise les termes processus pour désigner un flux d'éléments, le terme collaboration et chorégraphie pour la modélisation des interactions entre processus.

 

Pour tout savoir sur la modélisation des processus métiers, voici une sélection de nos meilleurs articles :

 

 

Le BPM (Business Process Management) a pour but d'automatiser l'exécution des processus.

Il permet une amélioration notable du retour sur investissement.

Parmi les sociétés qui ont mis en œuvre des solutions de BPM :

  • 100 % ont amélioré leur productivité,
  • 95 % ont amélioré la qualité de leur service,
  • 82 % ont réduit leurs coûts d’exploitation,
  • 82 % ont réduit la durée de leurs cycles de traitement.

 

Voici 2 articles sur les 10 ou j'avais traité un cas complet d’automatisation d’un processus métier exécutable :

 

 

En plus des extensions, les organisations souhaitant se concentrer sur les architectures centrées sur les processus devraient également consulter la spécification SPEM (Software Process Engineering Metamodel) fournie par l'OMG, se référer à www.omg.org/spec/SPEM

 

 

Conclusion

Le climat opérationnel actuel est très imprévisible.

Les entreprises se préparent pour un type de situation, et c’est une autre qui se présente.

Le coût de cette préparation (ou de son absence) à des situations difficiles peut être extrêmement élevé.

Pour offrir aux entreprises toute la souplesse requise pour s’adapter aux environnements fonctionnels imprévisibles, la solution consiste en une méthodologie efficace associée à une technologie comme le BPM et à modéliser les processus métiers d’une manière formelle en adoptant la norme BPMN  ou à mettre en oeuvre l’extension « Modélisation de processus métier » du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF qui malheureusement, par défaut, ne les détaille pas suffisamment.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"Il y a bien des manières de ne pas réussir, mais la plus sûre est de ne jamais prendre de risques."

Benjamin Franklin

 

 

Articles conseillés :

 

TOGAF pour les nuls.

 

La structure de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

 

Les concepts du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

 

Le diagramme de classe UML du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)



20/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 209 autres membres