urbanisation-si.com

urbanisation-si.com

Comment consolider un référentiel centralisé TOGAF rassemblant les autres référentiels Stratégie, Métier, Applications, Infrastructure… ? Obeo SmartEA S.1 Ep.2

Si l'on demande à ChatGPT : “A quels défis sont confrontés aujourd'hui les architectes d'entreprise ?”, voici ce qu'il cite en premier : “L’un des principaux défis est de faire face à la complexité croissante des systèmes d’information et des technologies de l’information”. Puis, en deuxième : “Les architectes d’entreprise doivent être en mesure de communiquer efficacement avec les parties prenantes de l’entreprise, y compris les cadres supérieurs, les responsables informatiques et les utilisateurs finaux”.

 

communication-architecte-entreprise-02

  

Une meilleure communication pour une meilleure transformation numérique

 

Commençons par une évidence, que l’on trouve dans toutes les introductions dans cette catégorie d’articles que vous êtes en train de lire : les changements à fréquence effrénée impactent l’entreprise aux niveaux stratégie, processus métier, applications et infrastructure. Vous le savez, il n’y a que des solutions. Une parmi tant d’autres est que les parties prenantes aient accès à des informations qualifiées et de première fraîcheur.


Les problèmes de communication entre les acteurs sont un frein à la compréhension de l'organisation de l'entreprise, son système d'information et son architecture. La diversité des différents métiers ne doit pas empêcher les échanges et l'enrichissement du patrimoine de l’entreprise. Souvent, les outils hétérogènes de chaque métier ne sont pas interopérables.
Le recueil des données pour une transformation par la MOA, les architectes d’entreprise, les urbanistes du SI, les chefs de projets, les architectes logiciels… est une activité chronophage et devient vite obsolète dès que des changements interviennent.

 

Pour avoir un référentiel TOGAF rassemblant les autres référentiels (Stratégies, Finances, Applications, Architectures, Infrastructures…), faciliter la connaissance du SI et rendre plus efficientes les transformations de l’entreprise, la solution est de récupérer et agréger des informations issues de sources hétérogènes dans un référentiel centralisé. Concrètement, un ensemble de connecteurs récupère automatiquement et itérativement les données en fonction de règles préétablies à partir de n’importe quel type de fichiers. Dans le contexte de l’élaboration des trajectoires possibles, cette technique fait gagner beaucoup de temps à l'architecte d’entreprise qui peut se libérer de tâches manuelles fastidieuses et se concentrer sur l’étude des trajectoires les plus pertinentes, réaliser un plan de risques, entreprendre des projets à forte valeur ajoutée et participer à une meilleure gouvernance.


La solution est un outil collaboratif, avec un référentiel maître qui pourrait aller récupérer des données dans d’autres systèmes. C’est ce que propose Obeo SmartEA avec ses connecteurs.

 

La plateforme web sécurisée d’Obeo SmartEA
pour la collaboration


Loin des logiciels très chers (BOC Group ADOIT, MEGA HOPEX, LeanIX, Bizzdesign…) réservés aux grands groupes, nous avons mis à l’épreuve la plupart des outils d’AE open source ou à faible coût, avec comme objectif de cibler les organisations à budget restreint pour ce type d’outils ou encore le monde de l’éducation (voir nos tests en annexe). Nous avons constaté que :

 

-  soit il existe une véritable gestion d’un référentiel d’objets et d’artefacts accessible en local ou nécessitant une installation complexe pour le rendre partageable (Archimatetool),

 

- soit on nous propose une collaboration à la manière de Google (Visual Paradigm Online) pour dessiner des modèles, mais avec une absence totale de référentiel d’entreprise.

 

Déjà évoqué dans plusieurs de nos articles (voir annexe), seul Sparx Systems propose une déclinaison de son produit Enterprise Architect à prix modéré selon les fonctionnalités. Il offre toutes les fonctionnalités des produits bien plus onéreux, y compris la collaboration entre les acteurs de l’AE .


Après tout, ce ne sont que les enjeux basiques de l’AE, mais pour parvenir à ses fins, encore faut-il un outil qui s’appuie sur un référentiel partagé accessible, en fonction des profils utilisateurs, de manière concurrente et sécurisée et qui doit historiser les changements.


Vous voulez accentuer la collaboration entre tous les acteurs : utilisez une plateforme web sécurisée ! De plus, l’outil doit se conformer au standard en vigueur aujourd’hui, soit ArchiMate de l’Open Group, tout en étant personnalisable avec parcimonie en proposant des APIs ouvertes offrant la possibilité d’utiliser des notations plus spécifiques, comme BPMN pour les processus métier ou vos propres métamodèles.


Obeo, éditeur français, a bien compris les enjeux d’un tel type de logiciel et propose SmartEA, un outil sous licence commerciale intégrant ces fonctionnalités. Comme son concurrent direct Enterprise Architect de Sparx Systems, le référentiel est accessible via un client web permettant le partage des informations et un modeleur basé sur une plateforme Eclipse à installer localement pour peupler et manipuler les différents éléments du référentiel, en vue d'élaborer des scénarios et des trajectoires de transformation.


Ces pages web peuvent être transmises via des URL aux membres de l’organisation dûment habilités. Sinon, on peut les télécharger sous forme d’images haute résolution.

  

obeo-smartea-realisation-des-objectifs-constat-objectif-resultat-principe-exigence

  

Un acteur dûment authentifié peut accéder via une URL au référentiel. Ses actions sont fonction des autorisations que lui a octroyées l’administrateur. Vue basée sur le pattern “Goal Realization Viewpoint” de la spécification ArchiMate. Les buts sont réalisés par un Résultat qui est réalisé par un Principe qui se comporte comme une exigence plus abstraite et plus large. Enfin le Principe est matérialisé par une Exigence indiquant des propriétés spécifiques que le système doit présenter.

 

Une granularité fine du verrouillage des artefacts
pour une résolution de conflits performante

 

Une base de données ou un moniteur de multithreading posent des verrous sur les objets modifiés : Obeo SmartEA va procéder de la même manière. La granularité des parties bloquées est très fine. Une fois les modifications sauvegardées, elles sont propagées automatiquement vers l’ensemble des utilisateurs qui seront libres d’apporter des mises à jour.

 

obeo-smartea-verrouillage-01

  

L'architecte d'entreprise vient de modifier un élément "Principe" de la vue "Motivation".
Un cadenas vert signalant le verrouillage apparaîtra tant que la sauvegarde ne sera pas effectuée.

 

 

obeo-smartea-verrouillage-02

  

Exemple d'un utilisateur voulant modifier un élément "Make" (Logiciel Système),
verrouillé par un autre utilisateur. 

 

Le tableau de bord de l’Architecte d’Entreprise

 

Si un transfert d’objets de modélisation dans le sens top-down était possible, on serait confronté aux problèmes du niveau de maturité et des pratiques des utilisateurs (niveau des macro-exigences, normalisation des noms, approche Domain-Driven Design…).

 

Seul un transfert bottom-up doit être autorisé. Sur demande, l’outil gérant le référentiel maître ira recueillir des informations éparpillées dans des systèmes hétérogènes, utilisés par exemple par les architectes applicatifs. L’architecte d’entreprise décidera de la suite à donner aux artefacts et actions remontées, par exemple doit-il les valider ou les rejeter.


Pour le suivi des états des objets composant la cartographie de l’entreprise, Obeo SmartEA met à la disposition de l’architecte des widgets graphiques personnalisables et regroupés dans un tableau de bord. L’enjeu est de disposer un outil de pilotage du projet avec la démarche TOGAF.

 

obeo-smartea-dashboard-architecte-entreprise

  

Exemple de tableau de bord montrant ce qui est à faire et ce qui est réalisé.
Ici, 4 applicatifs sont déjà validés et le modèle d’architecture ne comporte aucun lien interapplicatif.  

 

Importation des modèles d’Obeo ISD réalisés
par les architectes applicatifs dans Obeo SmartEA


Dans le cas où les architectes logiciels et techniques utiliseraient l’outil open source d’Obeo ISD (Information System Designer), les artefacts modélisés (voir nos articles en annexe) doivent être importés en vue de la consolidation du référentiel maître d’Obeo SmartEA. 

Concrètement, Obeo SmartEA possède un connecteur Java unidirectionnel et paramétrable qui gère les ajouts, les modifications et les suppressions de ISD vers son référentiel. 

 

obeo-smartea-apres-lancement-connecteur-java-isd-smartea

  

Une fois lancé le connecteur, le référentiel centralisé et partageable d’Obeo SmartEA est mis à jour. L’architecte d’entreprise dispose d’une vue synoptique au travers de son tableau de bord.
ll devra étudier 146 applicatifs et 3 liens interapplicatifs, pour décider s’il les valide ou les rejette.

 

Mais Obeo SmartEA peut aussi récupérer des modèles réalisés par d’autres outils, comme celui de Sparx Systems

 

Obeo SmartEA fournit des APIs ouvertes pour créer des connecteurs vers des ressources externes et notamment vers son concurrent direct Sparx Systems Enterprise Architect.

 

obeo-smartea-connecteur-sparx-system-enterprise-architect-02

    

Notez les connecteurs qui importent des données de fichiers Excel et de Sparx EA (Enterprise Architect)

 

Alimenter automatiquement le référentiel
à partir d’import de données

 

Exemple d’un fichier Excel fourni par l’équipe infrastructure, représentant les échanges entre les applications et les interfaces au travers desquelles elles communiquent. 

 

obeo_smartea-excel-echanges-absents-du-referentiel

  

Pour analyser ce fichier et remonter les informations, Obeo a développé un connecteur que l’on peut lancer depuis la page des traitements (voir paragraphe précédent).

 

obeo-smartea-resultat-import-excel

  

Le composant applicatif "Système suivi de satisfaction client" communique avec le composant "CRM" par l'intermédiaire de l'interface "Web Service CRM" comme spécifié dans le tableau Excel.
De même, un autre lien a été créé avec le composant "Système de fidélité" qui utilise l'interface
"Rapport XLS de suivi de satisfaction" du composant "Système suivi de satisfaction client". 
 

 

Conclusion

 

Voici un outil mettant en œuvre un référentiel centralisé et collaboratif TOGAF. Les éléments de modélisation font partie des standards du marché, à savoir ArchiMate et BPMN. Des APIs ouvertes permettent d’intégrer d’autres notations standards comme UML ou des DSL spécifiques.

 

Toutes les parties prenantes de l’entreprise peuvent accéder aux différentes vues d’architecture via un simple navigateur web. Le concept de prisme permet d’octroyer des authentifications et des autorisations en fonction des rôles des utilisateurs. Le système de gestion de conflits optimisé, pour ne verrouiller que la donnée en cours de modification, permet des accès rapides.

 

Enfin, des connecteurs offrent la possibilité de récupérer des données, en provenance par exemple des architectes logiciels utilisant Obeo ISD ou Sparx Systems Enterprise Architect ou de la MOA à partir de tableaux Excel.

 

Merci pour vos commentaires et peut-être serez-vous désireux de faire partager vos retours d’expérience ou vos idées sur l’architecture d’entreprise et l’art de la modélisation de système.

Alors, écrivez-nous et nous serons heureux de publier vos articles.

 

 

urbanisation-si_logo

 

Rhona Maxwel

urbanisation-si.com

@rhona_helena

 

 

 

 

 

 

 

 

"Qu'est-ce que je serais heureux, si j'étais heureux".

Woody Allen

 

Annexe : nos tests

 

 



19/12/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 692 autres membres