ArchiMate pour les nuls : les fondamentaux - 1 - urbanisation-si, modelisation-metier, processus-metier, expression-des-besoins

urbanisation-si

urbanisation-si

ArchiMate pour les nuls : les fondamentaux - 1

Le langage de modélisation ArchiMate fournit une représentation uniforme des diagrammes décrivant les architectures d'entreprise.

Il comprend des concepts permettant de spécifier des architectures interdépendantes, des points de vue spécifiques pour des parties prenantes sélectionnées et des mécanismes de personnalisation de langage.

Il propose une approche architecturale intégrée qui décrit et visualise différents domaines d’architecture et leurs relations et dépendances sous-jacentes.

Son framework fournit un mécanisme de structuration pour les domaines, les couches et les aspects de l'architecture.

 

ArchiMate-pour-les-nuls-vue-complete-du-framework-01.PNG

 

Il fait la distinction entre les éléments du modèle et leur notation, pour permettre des représentations variées et orientées vers les préoccupations des parties prenantes sur les informations d’architecture.

Le langage s’appuie sur l’architecture orienté service (SOA) pour distinguer et relier les couches métier, applicative et technologique des architectures d'entreprise et utilise des relations de réalisation pour relier des éléments concrets à des éléments plus abstraits sur ces couches.

 

Les 3 dimensions du cadre : couches, aspects et composite

Couches

Les trois niveaux auxquels une entreprise peut être modélisée dans ArchiMate :

  • Métier,
  • Application
  • Technique

 

Aspects

  • L'aspect de la structure active représente les éléments structurels (les acteurs de l'entreprise, les composants de l'application et les dispositifs qui génèrent un comportement réel, à savoir les "sujets" de l'activité).

  • L'aspect comportemental représente le comportement (processus, fonctions, événements et services) effectué par les acteurs. Les éléments structurels sont affectés à des éléments comportementaux pour montrer qui ou quoi déclenche le comportement.

  • L'aspect de la structure passive représente les objets sur lesquels le comportement est effectué. Ce sont généralement des objets d'information dans la couche de gestion et des objets de données dans la couche application, mais ils peuvent également être utilisés pour représenter des objets physiques.

 

Les trois types d'éléments, reliés par des relations, peuvent former des phrases de toutes sortes.

Par exemple : un gestionnaire (structure active) crée (comportement) une rente d’invalidité (structure passive)

C'est ce qui fait d’ArchiMate une grammaire, bien qu’on l'appelle généralement un langage.

La structure de la grammaire ArchiMate est en partie basé sur le modèle sujet-verbe-complément de la langue naturelle.

Au travers de vos modèles, vous racontez une histoire : qui agit sur quoi.

 

Un élément composite

Il s’agit d’un élément qui ne rentre pas nécessairement dans un seul aspect du cadre, mais peut combiner plusieurs aspects.

 

Utilisation de couleurs et d’icône de notation

Couleurs

Dans les métamodèles de la norme, les nuances de gris permettent de distinguer les éléments appartenant aux différents aspects du cadre ArchiMate :

  • Blanc pour les concepts abstraits (c'est-à-dire non instanciables)

  • Gris clair pour les structures passives

  • Gris moyen pour le comportement

  • Gris foncé pour les structures actives


Dans les modèles ArchiMate, aucune sémantique formelle n’est attribuée aux couleurs et l’utilisation de la couleur est laissée au modélisateur.

Cependant, ils peuvent être utilisés librement pour souligner certains aspects des modèles.

Par exemple, il est d’usage d’utiliser les couleurs suivantes pour distinguer les couches du Framework ArchiMate :

  • Jaune pour la couche métier

  • Bleu pour la couche application

  • Vert pour la couche technologique

 

Les icônes

En plus des couleurs, une lettre «M» (Motivation), «S» (Strategy), «B» (Business), «A» (Application), «T» (Technology), «P» (Physic) ou «I» (Implementation et Migration) dans le coin supérieur gauche d’un élément peut être utilisée.


La notation standard utilise également une convention avec la forme des coins de ses symboles pour différents types d'éléments :

  • Les coins carrés sont utilisés pour désigner les éléments de structure.

  • Les coins arrondis sont utilisés pour désigner les éléments de comportement.

  • Les angles diagonaux sont utilisés pour désigner les éléments de motivation.

 

Synthèse des éléments de structure et de comportement

 

ArchiMate-elements-de-structure-et-de-comportement-02.jpg

Synthèse des relations génériques d’ArchiMate

ArchiMate définit un ensemble de relations génériques, chacune pouvant connecter un ensemble prédéfini de concepts source et cible (dans la plupart des cas, mais aussi dans quelques cas, d'autres relations). .

Beaucoup de ces relations sont "surchargées", c'est-à-dire que leur signification exacte diffère selon les concepts source et de destination auxquels elles se connectent.

Les relations sont classées en :

  • Relations structurelles qui modélisent la construction statique ou la composition de concepts de types identiques ou différents

  • Relations de dépendance qui modélisent la manière dont les éléments sont utilisés pour prendre en charge d’autres éléments

  • Relations dynamiques utilisées pour modéliser les dépendances comportementales entre les éléments

  • Autres relations qui ne relèvent pas de l’une des catégories ci-dessus.

 

 ArchiMate-relations-generiques-03.jpg
 

Exemples

Contexte

Pour une première illustration de l'engineering de modélisation TOGAF, nous avions utilisé les langages UML et BPMN au travers de l'étude de cas "Discount Travel" empruntée à l'outil open source Modelio.
Nous nous étions alors posés la question, "mais quel langage utilisé pour modéliser TOGAF ?" et la réponse se trouve dans l'article :
 
 
L'ensemble des étapes et diagrammes avec UML se trouvent en annexe de l'article :
 
 
Nous vous proposons à titre d'exemples, un rapprochement entre 3 diagrammes UML de la phase A Vision de la méthode ADM TOGAF avec 3 diagrammes équivalents réalisés avec ArchiMate.
 
Vous devriez, avec les explications fournies par les articles sur les diagrammes équivalents en UML, être en mesure de comprendre ces 3 diagrammes ArchiMate.
 
Dans un proche avenir, nous ferons un comparatif complet entre la modélisation UML+BPMN+SysML et ArchiMate pour cette même étude de cas.
 
Ces 3 diagrammes ArchiMate font partie du point de vue TOGAF : "Vision". 
 

Description de l'étude de cas "Discount Travel"

Vous la trouverez au paragraphe : "Description de l’étude de cas" de l'article suivant :

 

 

Diagramme ArchiMate des objectifs stratégiques et opérationnels en phase A Vision de la méthode ADM TOGAF

Pour les explications, voir l'article qui traitait du diagramme avec le profil UML :

 

 

Et voici le diagramme ArchiMate correspondant établit dans le point de vue "Vision" de TOGAF :

 

ArchiMate-point-de-vue-vision-assignation-des-objectifs-strategiques-04.PNG

 

Diagramme ArchiMate des concepts de la solution de la phase A Vision de TOGAF

Pour les explications, voir l'article qui traitait du diagramme avec le profil UML :

 

 

Et voici le diagramme ArchiMate correspondant établit dans le point de vue "Vision" de TOGAF :

 

ArchiMate-point-de-vue-vision-concept-de-solution-05.PNG

 

Diagramme ArchiMate de chaîne de valeur de la phase A Vision de TOGAF

Pour les explications, voir l'article qui traitait du diagramme avec le profil UML :

 

 

Et voici le diagramme ArchiMate correspondant établit dans le point de vue "Vision" de TOGAF :

 

ArchiMate-point-de-vue-vision-chaine-de-valeur-06.PNG

 

Conclusion

Pour chacune des 3 couches d'architecture d'entreprise : Métier, Application, Technique, vous devez spécifier les 3 aspects : structure active, comportemental, passive pour signifier "qui agit sur quoi".

 

Comme on vient de le voir aux travers des exemples, le langage ArchiMate a tiré un certain nombre de concepts d'UML. 

Pour d'autres concepts, des correspondances simples peuvent être définies.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

“Vivre, c'est ne pas se résigner.”
Albert Camus



05/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 209 autres membres