urbanisation-si

urbanisation-si

Cours complet BMM Business Motivation Model norme OMG - les concepts de base – les moyens pour parvenir à ses fins

Un moyen (Mean) représente n'importe quel dispositif, capacité, technique, restriction, instrument, ou méthode que l'on peut appeler, activer, ou utiliser pour arriver à ses fins (Ends). Il est vivement recommandé mais ce n'est pas une obligation d’intégrer un système d’audit et de traçabilité.

 

Dans les 2 articles précédents, on a expliqué les concepts et les fins en terme de vision, d'objectifs, de buts, de résultats escomptés, ...

 

  1. BMM Business Motivation Model, norme OMG, les idées clés pour mieux comprendre la stratégie d'entreprise

  2. BMM Business Motivation Model, norme OMG, les éléments de modélisation – vision, but, objectif, stratégie, tactique, ...

  

tutorial-BMM-Business-Motivation-Model-norme-OMG-mean-03.png

 

Un moyen peut être une mission (Mission), une façon de procéder (Course of action) qui peut être une stratégie (Stretegy) ou une tactique (Tactic)) ou une directive (Directive qui peut être une politique métier (Policy) ou une règle métier (Buiness Rule)).

 

La mission

La mission, comme son homologue la vision (Vision), correspond à une approche à long terme et se concentre sur la réalisation de la vision.

Comme la vision, la mission n'est pas spécifique ; elle relève du fonctionnement global de l'entreprise.

A part la mission de base de l'entreprise, les moyens du modèle Business Motivation Model BMM ont été soigneusement organisés dans des façons de procéder et des directives.

 

Une mission indique l'activité opérationnelle en cours de l'entreprise. La mission décrit ce que le métier est ou fera au jour le jour.

Une mission rend une vision opérationnelle ; c'est-à-dire elle indique l'activité en cours qui rend la vision réelle. Une mission est planifiée au moyen des stratégies.

 

tutorial-BMM-Business-Motivation-Model-norme-OMG-mission-04.png

 

La structure d’une description de mission doit consister en trois articles, par exemple :

  1. une action (par exemple, "fournir ")
  2. un produit (par exemple, " le service de location de voiture ")
  3. une partie du marché ou client (par exemple, " pour des professionnels ou des particuliers ")

 

La déclaration d’une mission consiste à mettre l’accent sur des opérations quotidiennes, suffisamment générique pour couvrir toutes les stratégies et assez large pour couvrir l’ensemble du périmètre.

 
Exemples de mission : fournir le service de location de voiture à travers l'Europe et l'Amérique du Nord pour des professionnels ou des particuliers.

 

Les façons de procéder

Les manières de procéder (CourseOfAction) sont des approches ou des plans pour configurer un certain aspect de l'entreprise impliquant des entités, des processus, des lieux, des personnes, la planification, ou la motivation de l’entreprise pour réaliser les résultats escomptés (DesiredResult).

Autrement dit, les efforts des chaînes des manières de procéder sont tournés vers les résultats escomptés. Comme support, les façons de procéder sont dirigées par des directives (Directive).

Les manières de procéder sont constituées des stratégies (Strategy) et des tactiques (Tactic).

 

tutorial-BMM-Business-Motivation-Model-norme-OMG-courseofaction_05.png
 

Stratégie

Une stratégie (Strategy) est un composant du plan de la mission. Une Stratégie représente une façon de procéder essentielle pour réaliser des fins (des buts (Goal) en particulier). Une Stratégie représente les efforts de cette chaînes vers ces buts.

 

Une stratégie est plus que simplement une ressource, ou une compétence à laquelle l'entreprise peut faire appel ; c’est plutôt une approche acceptée par l'entreprise pour atteindre ses buts, étant donné les contraintes environnementales et les risques.

 

Exemple de stratégie (entreprise fictive ABA de locations de voitures) :
. Opérez nationalement dans chaque pays où nous sommes présent, concentrez-vous sur les aéroports majeurs, concurrencez d'autres entreprises de location de voiture haut de gamme.
. Gérez les achats de voiture et la disposition au niveau de zone locale, avec national (l'entreprise d'exploitation) la couverture de conseils :
. Quels modèles peuvent être achetés avec quels des fabricants
. Diversifiez les modèles
. Revendre les voitures ayant dépassées un certain kilométrage et ancienneté
. Phasage d'achat et livraison.
. Externaliser le système de fidélisation et de récompense plutôt que de concevoir le nôtre.

 

Tactique (Tactic)

Une Tactique est une façon de procéder qui détaille la stratégie. Une Tactique met en œuvre des Stratégies.

 

 

Par exemple, la Tactique "appel personnalisé des clients pour la première fois" met en œuvre la stratégie "augmentation de l’activité"

 

La tactique canalise généralement des efforts vers des objectifs (Objective).

 

 

Par exemple, la tactique "pendant l’hiver, le plein de carburant est offert " contribue à l’effort des actions à faire pour atteindre l'objectif "dans six mois, augmentation de 10 % des locations de voitures."

 

 

Exemple de tactique :
. Encouragez les extensions de location
. Externalisez la maintenance pour les petites agences
. Créez le cahier des charges de modèles de voiture standard, choisissant parmi les options offertes par les fabricants en faisant un compromis entre louable et la haute valeur résiduelle à la vente.
. Égalisez l'utilisation de voitures à travers les locations pour que le kilométrage soit semblable pour les voitures du même groupe de voiture et d’ancienneté.
. Respectez les calendriers des révisions des constructeurs automobiles

 

Directive (Directive)

Comme le nom le suggère, les directives indiquent comment les manières de procéder, devraient ou pas, être effectuées (autrement dit, elles les dirigent).

Spécifiquement, une directive définit ou contraint ou libère un certain aspect d'une entreprise.

Elle est destinée à 'affirmer la structure métier ou contrôler ou influencer le comportement métier et est exposée en forme déclarative.

 

tutorial-BMM-Business-Motivation-Model-norme-OMG-directive_06.png
 

Les directives dirigent des façons de procéder.

Par exemple, la règle de gestion (BusinessRule) "des Pizzas ne peuvent pas être livrées au-delà d'un rayon de 30 Km" gouverne la stratégie "livrez des pizzas à l'emplacement choisi par le client."

Cette gouvernance s'applique à la tactique aussi.

 

Par exemple, la tactique "encouragez des extensions de location" est dirigé par la politique métier "permettre l'extension de locations par téléphone."

 

On s'attend à ce que toutes les façons de procéder devraient être dirigées selon une certaine directive, d'autant plus que les plans de développement deviennent plus cohérents et complets.

 

N'importe manière de procéder non dirigée selon une directive devrait être examinée soigneusement pour découvrir des omissions potentielles.

 

Attention, trop de directives peut devenir à l'excès une contrainte trop forte pour être respectée. L'équilibre correct peut à cet égard être identifié seulement en ayant une connaissance approfondie du contexte et des intentions métier des acteurs.

 

C'est aussi possible pour les façons de procéder d'être basées sur des directives.

 

Par exemple, la tactique «  respectez les calendriers de maintenance du fabricant » et « égalisez l'utilisation de voitures à travers des locations pour que le kilométrage soit semblable pour les voitures du même groupe de voiture et d’ancienneté » sont les deux formules basées sur la politique métier « la dépréciation de voitures doit être minimisée. »

 

La directive sert ainsi de source à une façon de procéder.

De temps en temps une directive est définie pour supporter l'accomplissement d'un résultat escompté directement.

 
Par exemple :
. la Politique métier « les numéros de téléphone portable des représentants clients devrait être disponible pour les clients »sert de support pour atteindre le but "pour fournir l'assistance client de haute qualité."
. l'objectif « dans six mois, l'augmentation de 10 % de ventes de produit » est supportée par la règle de gestion qui définit les ventes de produit : « les ventes de produit doivent être calculées comme des ventes totales, moins : taxe sur les ventes, expédiant charges et honoraires de contrat d'entretien. »

 

Les niveaux d’exécution des règles métiers (Business Rule)

 

tutorial-BMM-Business-Motivation-Model-norme-OMG-niveau-execution-regle-metier_07.png

 

Les niveaux d'exécution :

  1. Strictement forcé : si la règle est violée, la pénalité est toujours appliquée.
  2. Exécution reportée : strictement forcée, mais l'exécution peut être retardée (par exemple, attendant la ressource avec des compétences nécessaires).
  3. Pré autorisé : forcé, mais les exceptions sont permises, avec l'approbation préalable des acteurs concernés par l’ignorance de l'autorisation.
  4. Post-justifié : ignorent si non approuvé après le fait, vous pouvez être soumis de sanctionner ou d'autres conséquences.
  5. Ignorez avec explication : doit être fourni quand la violation de la règle arrive.
  6. Ligne directrice : suggérée, mais non forcé.

 

Exemple de règle métier : un loueur de ABA dont l’examen managérial, confirme qu’il a loué un véhicule à un client sans un permis de conduire valable, doit être renvoyé. Strictement forcé.

 

Directive comme règlement (Regulation)

Une directive peut agir comme un règlement pour une unité organisationnelle.

Les règles de gestion et les politiques métiers déterminés à un niveau dans une organisation peuvent être un règlement efficace pour des organisations de niveau inférieur.

 

Par exemple, la production et les divisions de ventes doivent respecter la politique de l'entreprise sur la sécurité au travail.

 

Ces unités, à leur tour, doivent déterminer leurs propres politiques locales et règles pour leur conformité particulière avec la politique de l'entreprise imposée d'en haut. En outre, les règles et les politiques qu'ils établissent seront très probablement uniques ; les règles pour la sécurité dans la division de production diffèrent de celles dans les ventes.

 

Les catégories de directives :

 

  • La politique métier (Business Policy)
  • La règle métier

 

Comparer à une règle de gestion, une politique métier a tendance à être moins structurée, moins discrète et usuellement non atomique ; c'est-à-dire non concentré sur un aspect seul de gouvernance ou conseil.

 

Aussi comparé à une règle de gestion, une politique métiers a tendance à être moins conforme au vocabulaire standard métier et moins formelle.

 

Par contraste avec une politique métier, une règle de gestion est hautement structurée et est soigneusement exprimée en termes de vocabulaire standard. Une règle de gestion devrait être discrète et atomique; c'est-à-dire représentez seulement un aspect seul de gouvernance ou de conseil.

Des politiques métiers fournissent la gouvernance plus large ou des conseils qui ne sont pas directement opérationnels.

 

Les règles de gestion fournissent la gouvernance spécifique, opérationnelle ou des conseils pour mettre en œuvre des Politiques métiers. Des moyens réalisables signifie qu'une personne qui comprend une règle de gestion, peut dans une situation appropriée, incluant son propre comportement, décider si l’activité est conforme avec la règle.

Quelques règles métiers peuvent être automatisées dans l’application; certaines étant réalisables seulement par humains.

 

 

Politique métier (Business Policy)

Des politiques métiers fournissent la base pour les règles métiers. Les politiques métiers dirigent aussi les processus métiers.

La formulation d'une Politique métier, est toujours sous le contrôle de l'entreprise, par une certaine partie autorisée à gérer, contrôler, ou régler l'entreprise en choisissant d'une variété d'alternatives en réponse des évaluations.

 

Les politiques métiers qui existent simplement pour permettre une stratégie directe et insignifiante devraient être évitées. Par exemple, supposez que l'entreprise a la Stratégie « encourager l'activité reprise ». Une Politique métier qui serait « l'activité reprise devrait être encouragée » est insignifiante et ne doit pas être exprimée.

 

Exemple :
. La dépréciation de voitures de location doit être minimisée. Comparez cette politique (générale) métier avec la règles métier (détaillée) liée : « la voiture assignée à une location doit être au moment de la  mission, des voitures disponibles dans le groupe demandé de voiture et avec le kilométrage le plus bas. »
. Une Location ne peut pas être prolongée par téléphone si le kilométrage de la Voiture est plus grand que le kilométrage maximum autorisé.
. Les paiements doivent être garantis à l'avance. Comparez avec la règle métier basée sur cette politique : « une charge provisoire pour le coût estimé de la location doit être faite avec une carte de crédit valable tenue par le locataire avant que la voiture ne soit remise au client ».
. Les voitures de location ne doivent pas être exportées.
. Les contrats de location sont faits conformément à la loi du pays.

 

Règle métier (Business Rule)

Une règle métier est une directive, avec l'intention de diriger, guider, ou influencer le comportement métier, à l'appui de la politique métier qui a été formulée en réponse à une opportunité, la menace, la force, ou  faiblesse de l’entreprise.

 

C'est une directive simple qui n'exige pas d’interprétation supplémentaire des stratégies ou tactique. Souvent, une règle métier est tirée d’une politique métier.

Les règles de gestion guident des processus métiers.

Formellement, une règle métier est une règle qui dépend d’une juridiction. Une règle présente toujours une obligation ou une nécessité.

 

Exemples :
. Chaque voiture achetée doit correspondre à la spécification standard du modèle de voiture agréé.
. La voiture assignée à une location doit être au moment de l’attribution, une voiture disponible dans le groupe demandé de voiture et celle avec le plus faible kilométrage.
. Un client doit présenter un permis de conduire valable pour louer un véhicule
. Une Voiture dont le kilométrage dépasse la limite maximale de service doit être vendue.
. Chaque conducteur d’une voiture de location doit avoir plus de 18 ans.

 

Relations complémentaires sur la structure des moyens

 

tutorial-BMM-Business-Motivation-Model-norme-OMG-relations-moyens_08.png
 

L'article suivant :

 

Cours complet BMM Business Motivation Model norme OMG - les facteurs impactants et les évaluations de leurs influences

 

traite des évènements pouvant potentiellement influencer les fins et les moyens mis en oeuvre et les évaluations de leurs impacts sur ceux-ci. 

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"A celui qui ne sait pas vers quel port il navigue, nul vent n’est jamais favorable."

Sénèque

 

 

Articles conseillés :

 

Vous cherchez désespérement un formalisme pour vos processus métiers mettant en accord MOA et MOE, la solution miracle existe, elle s'appelle BPMN 

 

Modélisation métier : méthode des processus métier orientés objectifs

  

Modélisation métier : outils mindmap, mon préféré



16/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 107 autres membres