urbanisation-si

urbanisation-si

Rendre votre entreprise innovante, avec des processus métiers plus agiles et augmenter sa capacité à évoluer, sont les principaux objectifs de l'urbanisation du SI.

L'urbanisation du SI est une méthode de la maîtrise de la complexité. 
L'urbanisme cible la réappropriation du SI par la maîtrise d'ouvrage. 

Pour y arriver, une compétence plus grande en matière de SI leur est nécessaire. 

Une meilleure communication maîtrise d'ouvrage - maîtrise d'œuvre pourra s'instaurer. 
Une organisation innovante et performante dépend de l'optimisation de son SI dont la complexité est sans cesse croissante.
Il faut maîtriser le SI pour pouvoir le moderniser et innover : le projet d'urbanisation du SI n'est pas un projet en plus !
C'est souvent celui qui permet de réussir tous les autres.

 

Voir les sous-catégories de la catégorie "Urbanisation SI" :

 

Comment mettre en œuvre le framework d’Architecture d’Entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework) ?

TOGAF est une méthode générique comportant des solutions clés en main à la transformation de l’architecture d’entreprise.

Évidemment l’objectif suprême est la réalisation d’applications opérationnelles.

Pour se faire, il faut une vision globale couvrant les aspects stratégiques, métiers, organisationnels, s’assurer de l’alignement entre le métier et la technique, rechercher constamment l’évolutivité des SI et avoir une culture de l’innovation.

TOGAF intègre les stratégies, les exigences, les processus métiers, les applications, les infrastructures techniques et des associations efficientes entre ces différents aspects et va même jusqu'à la planification et la gestion du changement.

 

Voici un de nos plus fameux articles sur TOGAF :  TOGAF pour les nuls.

 

Vous trouverez bien sur le reste de notre saga dans la catégorie  TOGAF

 

Vous cherchez désespérément un formalisme pour vos processus métiers mettant en accord MOA et MOE, la solution miracle existe, elle s'appelle BPMN  

BPMN est un langage plus concret que UML, spécialement conçu pour les experts métiers afin qu'ils puissent représenter leurs processus métiers avec la terminologie qu'ils connaissent

L'article suivant référence l'ensemble des sujets traités sur BPMN :

 

Vous cherchez désespérement un formalisme pour vos processus métiers mettant en accord MOA et MOE, la solution miracle existe, elle s'appelle BPMN

 

Le reste de notre saga dans la catégorie  BPMN 

 

SysML, c'est comme UML mais en mieux ! 

UML ne permet pas directement de modéliser les exigences et d'assurer la traçabilité vers leurs réalisations par les autres éléments de conception.

UML ne prévoit rien pour représenter des éléments non-logiciels, des équations mathématiques, des contraintes, des flux (énergie, fluide, ...), des allocations structurelles/comportementales, ...

Et enfin, UML utilise la terminologie orientée objet (classe, attribut, méthode, ...) qui si elle convient bien aux méthodes et langages de programmation objets, n'est pas celle adoptée par l'ingénierie système.

Mais n'oublions pas tout de même que UML est la base de SysML qui est un profil UML (package de stéréotypes, tags/values et contraintes OCL).

 

Voir les articles de la catégorie SysML de ce blog et notamment SysML pour les nuls : de la modélisation des exigences à la réalisation du système .

 

  

Derniers articles

Le Machine Learning est il aux moteurs de règles métiers (BRMS) ce qu’une chute d’une météorite géante fut pour l’extinction des dinosaures ?

Faut-il continuer à modéliser les règles métiers avec DMN (Decision Model Notation), à les implémenter dans des moteurs de règles métiers (BRMS) si les algorithmes de Machine Learning permettent à des ordinateurs de reproduire des processus cognitifs par mimétisme ?     A « urbanisation-si.com », nous avons un « dada » : les règles métiers et les moteurs d’...

Le référentiel TOGAF sous toutes ses coutures : le « Continuum d'Entreprise » et la réutilisation de l'architecture

Qu’Emmett Brown dans la trilogie culte « Retour vers le futur » se rassure, le Continuum d'Entreprise TOGAF ne risque pas de déchirer le tissu du continuum espace-temps. Le mode de pensée le plus simple du Continuum d'Entreprise est une vue du référentiel de tous les actifs d'architecture.     Il peut contenir des descriptions d'architecture, des modèles, des blocs de construction, des modèles, des points de vue et d'autres artefacts existant dans l'entreprise et dans l'industrie informatique, que l'entreprise considè...

Le meilleur du meilleur des outils de modélisation de Systèmes d’Information pour 2017 : les « Modsars » de « urbanisation-si.com » récompensent les plus innovants

Les Modsars de « urbanisation-si.com » récompensent les meilleurs logiciels de modélisation de Systèmes d’Information. Nos critères sont sans commune mesure avec les récompenses de références comme par exemple celles du Gartner. Nous privilégions l’open source, la communauté et le partage d’informations, l’innovation, la fiabilité en production, la documentation.    ...

BPMN en pratique

BPMN est un langage plus concret spécialement conçu pour les experts métiers afin qu'ils puissent représenter leurs processus métiers avec la terminologie qu'ils connaissent     L'exemple BPMN par excellence illustrant les échanges entre 2 participants d'un processus métier.   Voici la liste des articles de ce blog consacrés à BPMN ( catégorie : BPMN ) :   Comment identifier, simuler, amé...

L’extension « Motivation » du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

L'extension de motivation a pour but de permettre une modélisation structurée supplémentaire de l’environnement impactant, des buts et des objectifs qui influencent une organisation à fournir des services métier à ses clients. Ceci permet une définition plus efficace des contrats de service et une meilleure mesure de la performance de l'entreprise.        Objectifs de cette extension Création d'une nouvelle entité...

L’extension « Consolidation d’infrastructure » du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

L'extension de consolidation d'infrastructure est destinée à être utilisée dans des environnements où les applications et les technologies sont fragmentées et où l'architecture cherche à consolider la fonctionnalité habituelle dans un plus petit nombre d'emplacements, d'applications ou de composants technologiques.       Objectifs de cette extension Création d'une entité de localisation pour l'emplacement des ressources informatiques et des consommateurs externes de service Cré...

L’extension « Modélisation des données » du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

L'extension de données est destinée à permettre une modélisation plus sophistiquée et à l'encapsulation des données. Le modèle de base fournit un concept d'entité de données qui prend en charge la création de modèles de données, qui est ensuite étendu par cette extension pour inclure le concept d'un composant de données. Les composants de données forment une encapsulation logique ou physique d'entité...

L’extension « Modélisation de processus métier » du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

L'extension de modélisation de processus métier est destinée à permettre une modélisation détaillée des processus métiers en ajoutant les événements, les produits et les contrôles au métamodèle.     Si vous ne voulez pas subir les changements d’un monde en pleine mutation, soyez réactif dans vos processus métiers et innovez en les améliorant ou en créant de nouveaux services client. Vous devez ê...

L’extension « Services » du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

L'extension de services du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF est destinée à permettre une modélisation sophistiquée du portefeuille de services en créant un concept de services SI en plus du concept de base des services métier.     Les services SI (ou IS Service = Information System Service) sont directement pris en charge par les applications et la création de la couche d'abstraction assouplit les contraintes sur les services mé...

Experts métiers, passez-vous de développeurs, modélisez vos règles métiers avec DMN puis générez et exécutez automatiquement le code RedHat Drools et inversement

Ou comment Red Hat donna vie au langage DMN (Decision Model and Notation) en le rendant exécutable et en fit une pièce maîtresse du concept des transformations des aspects dans l'architecture d’entreprise.     Les règles métiers font partie de la connaissance stratégique de l’entreprise et doivent être modélisées avec la norme DMN les rendant indépendantes de leur implémentation informatique. Les derniè...