urbanisation-si

urbanisation-si

Les recherches en urbanisation du SI


Urbanisation du Système d'Information : les points d'attention concernant les performances

urbanisation-systeme-d-information-cartographie-applicative-2.gif

Toute conception ne doit jamais occultée la problématique des performances, mais au contraire elle doit orienter vers des choix conceptuels afin d'anticiper les futurs problèmes qui sans aucun doute ne manqueront pas d'arriver lors de son implémentation.

Lors de l'exécution d'un processus métier, des échanges inter-zones peuvent avoir lieu plus fréquemment que des échanges intra-zones.

Le cas classique est bien évidemment les quartiers de la zone référentiels qui ne communiquent pas entre eux, mais par principe, sont extrèmement sollicités par les autres zones.

On voit donc que le couplage par échanges de messages (flux) et l'application des règles d'urbanisme cohérence forte / couplage faible  des blocs peut faire surgir des problèmes de performances.

On ne répètera jamais assez toute l'importance du dimensionnement de l'infrastructure comme par exemple l'ESB (Enterprise Service Bus), véritable colonne vertébrale supportant tout le système d'information.

Un autre problème toujours lié au fondement de l'urbanisme des SI, est celui concernant l'interface (prise) unique d'un bloc comme point de passage obligatoire pour l'accés des données aux autres blocs, peut laisser craindre des problèmes de contention et dégrader les temps de réponse.

Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions, malgré tout, les cas présentés précédemment peuvent constituer des limites  pour l'urbanisation des systèmes d'information.

 

"C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas."
Gandhi

 

 Voir aussi :  

 

http://urbanisation-si.wix.com/blog

http://urbanisme-si.wix.com/blog

http://urbanisation-si.wix.com/urbanisation-si

http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://urbanisation-si.eklablog.com/


18/07/2015
0 Poster un commentaire

Urbanisation du Système d'Information : les dangers des nouvelles technologies

urbanisation-systeme-d-information-enterprise-service-bus-ESB.png

Les règles d'urbanisme imposent pour les aspects fonctionnels et applicatifs une décomposition en blocs (3 niveaux de hiérarchie : zone, quartier, îlot / bloc) autonomes et communicants par messages (ou flux). Les entrées/sorties d'un bloc sont obligatoirement gérées par une interface unique (ou prise ou point de services d'accès unique), ce qui renforce le principe de forte cohérence forte/couplage faible du processus d'urbanisation du Système d'Information.

Ces concepts connus depuis longtemps font partie de l'Orienté Objet (A/C/OO, Analyse/Conception, POO Programmation, LOO Langage, ...). Les notions de classe (bloc), encapsulation (interface/prise) et communication par messages sont en effet des piliers de l'Orienté Objet et permettent d'avoir une forte cohérence (classe, encapsulation) et un faible couplage, secrets de l'agilité, évolutivité, réutilisabilité et maintenabilité.

Comme le processus d'urbanisation est fractal, on retrouve ces concepts aux niveaux supérieurs: les composants, les blocs/îlots, les quartiers, les zones et même aux sous-systèmes d'information !

Mais attention aux transferts de compétences !

Bien souvent les organisations qui entreprennent une démarche d'urbanisation de leur système d'information, viennent de cultures mainframe (COBOL, procédurale, ...). Passer à L'Orienté Objet est toujours un choc des cultures qui doit être évité par un accompagnement aux changements bien conçu.

L'implémentation de l'interopérabilité entre les blocs par échange de message est réalisée par un bus logiciel de type ESB (Enterprise Service Bus), digne successeur de l'EAI (enterprise Application Integration).

Pour ces concepts radicalement nouveaux, la DSI doit être formée et accompagnée par des experts amenant leurs retours d'expérience réussis dans d'autres projets similaires. La MOE doit alors s'approprier ces concepts et s'impliquer complètement dans ces révolutions technologiques.

Attention donc à ne pas mettre la charrue avant les boeufs et de ne pas démarrer la transformation vers les objets/composants/ SOA (Service Oriented Architecture) sans accompagnement au changement et aussi de bien surveiller la stabilité et la maturité des technologies utilisées.

Ne vous faites pas avoir par les supers vendeurs des éditeurs !  

 

"Pas trop d'isolement ; pas trop de relations ; le juste milieu, voilà la sagesse."
Confucius

 

 Voir aussi :  

 

http://urbanisation-si.wix.com/blog

http://urbanisme-si.wix.com/blog

http://urbanisation-si.wix.com/urbanisation-si

http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://urbanisation-si.eklablog.com/


16/07/2015
0 Poster un commentaire

L'imprécision des méthodes d'urbanisme des systèmes d'information dans le cas de la multiplicité des systèmes

urbanisation-du-systeme-d-information-limite-des-methodes.JPG
 

Un système d'information est un système fractal. On peut donc appliquer la même méthode à l'ensemble des sous systèmes. 

Mais là ou le bas blesse, c'est qu'il n'est nulle part précisé comment on decide de créer tel ou tel sous système d'information.

Et dans le cas où ils correspondent à un existant, il n'y a pas de cadrage formel pour spécifier les artères de communication entre ces sous systèmes.

N'oublions pas qu'un système d'information est un systéme c'est à dire un ensemble d'éléments en interaction dynamique, organisé en fonction d'un but.

L'environnement influe en permanence sur le système d'information. Des événements externes imprévisibles et non analysables obligent à une adaptation permanente pour retrouver un etat stable.

Le partage des bonnes pratiques d'urbanisme de SI devrait permettre aux méthodes de s'étoffer sur ces sujets et pourquoi de voir pas la naissance d'une méthode open source spécialisée dans la démarche d'urbanisation des systèmes d'information.

 

"Toute méchanceté vient de faiblesse ; l'enfant est méchant que parce qu'il est faible ; rendez-le fort, il sera bon."
Jean-Jacques Rousseau

 

 Voir aussi :  

 

http://urbanisation-si.wix.com/blog

http://urbanisme-si.wix.com/blog

http://urbanisation-si.wix.com/urbanisation-si

http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://urbanisation-si.eklablog.com/


14/07/2015
0 Poster un commentaire

Y-a t'il des trous dans la raquette de la méthode d'urbanisation du système d'information ?

passage-vue-metier-a-la-vue-fonctionnelle.jpg

Depuis que les méthodes existent et continueront d'exister  (peut-on se passer de méthodes ?), il y aura toujours des "trous dans la raquette."

En effet, chaque méthode a ses forces et ses faiblesses.

L'une met l'accent sur telles ou telles préoccupations et fourni un formalisme tandis qu'une constitue un ensemble de bonnes pratiques sans fournir de langage.

Concernant la vue métier de l'urbanisme des systèmes d'information, l'exhaustivité des méthodologies sur l'identification des processus métier à partir de la  vue stratégie, leur définition et leur modélisation, se vérifie de projets en projets chaque jour.

A partir des modèles de la vue stratégique, les urbanistes avec leur expertise fonctionnel et technique appliquent des méthodes top-down, bottom-up ou mixte, associées aux bonnes pratiques de modélisation des processus métier en BPMN (Business Preocess Model Notation).

Il existe donc de nombreux retours d'expérience, des méthodes et des langages de modélisation (BPMN, profils UML) consacrés à la vue métier et assurant la traçabilité avec la stratégie.

Qu'en est -il pour la vue fonctionnelle ? 

Comment passe t'on de la vue métier à la vue fonctionnelle ?

Et la, force est de constater que les méthodes fournissent peu d'éléments pour le cadrage de cette transformation.

De même la formalisation du passage au niveau technique reste peu développer.

On s'arrêterait au milieu du chemin avec une belle stratégie, supportée par de magnifiques processus métier joliment modélisés en BPMN sans savoir ensuite comment ils sont implémentés techniquement !

Quelle frustration !

 

"Rire souvent et beaucoup ; gagner le respect des gens intelligents et l'affection des enfants ; savoir qu'un être a respiré plus aisément parce que vous avez vécu. C'est cela réussir sa vie."
Ralph Waldo Emerson

 

 Voir aussi :  

 

http://urbanisation-si.wix.com/blog

http://urbanisme-si.wix.com/blog

http://urbanisation-si.wix.com/urbanisation-si

http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://urbanisation-si.eklablog.com/


14/07/2015
0 Poster un commentaire