urbanisation-si

urbanisation-si

Les promesses de demain


Les techniques informatiques en pannes ...

techniques-informatique-en-pannes.jpg

Les techniques informatiques progressent certes, mais qu'y a t'il de bien révolutionnaire ces derniers temps ?

Les techniques informatiques en pannes ...

La technologie des ordinateurs a considérablement évolué, si on devait comparer le coût par rapport aux évolutions techniques avec le secteur automobile, une voiture ne coûterait que quelques centaines d'euros.

On est arrivé aux limites de la technologie classique et de la miniaturisation des processeurs à base de silicium.

Au cours d'un projet, lors de l'étape de l'étude de volumétrie et du dimensionnement des machines ou lorsqu'on a mis en production la première version d'une application, on s'aperçoit souvent qu'il y a des problèmes de performances. La solution consiste alors à ajouter des Go de RAM, des processeurs supplémentaires et à paralléliser les traitements.

Et coté programmation, il n'y a rien de bien révolutionnaire. On parle de langages fonctionnels, de nouvelles versions de Java mais au fond tous les concepts sont déjà bien connus

L'avenir pourrait venir des nano bio technologies, de la biologie ou encore de l'informatique quantique.

Des recherches ont commencé avec la programmation du vivant. Les biologistes ont divisé l'ADN en différentes parties (opérateur, promoteur, activateur). En combinant ces différentes parties, il serait possible de créer toutes les portes logiques (NON, ET, OU, ...). Tous les espoirs les plus fous sont alors envisageables : compilateurs, nouveaux langages de programmation, ...

Mais aujourd'hui il n'y a rien de concret même pas le sacro saint "Hello World" si cher au débutant d'un langage de programmation. Pire des laboratoires ont mis fin à leurs recherches par manque de résultats (mais bien souvent aussi de budget).

Un autre axe de recherche prometteur est l'informatique quantique avec ses qubits. De nombreuses organisations civiles et militaires font des recherches très poussées sur le sujet. Parmi les dizaines de documents dérobés par Edward Snowden, la NSA disposerait du plus gros budget pour concevoir un ordinateur quantique capable de déchiffrer n'importe quel message crypté. On sait qu'un algorithme de cryptage n'est valable que pendant une certaine période. Avec les progrès techniques et algorithmiques on arrive à percer les clés de cryptage. L'intérêt de la programmation quantique, c'est que le qubit équivalent du bit mais qui peut représenter 3 états : un "zéro", un "un" ou bien une superposition linéaire des deux. Pour l'instant les laboratoires civiles et militaires sont loin de pouvoir réaliser ce genre de machines capables de déchiffrer des messages codés par exemple sur 2048 bits.

Comme à chaque étape de l'informatique il est toujours difficile d'anticiper et d'entrevoir les technologies de demain, sans doute n'a t'on pas encore exploré toutes les capacités des techniques actuelles, peut être y aura t'il un Einstein des algorithmes qui ouvrira une nouvelle voix vers des langages informatiques et de la programmation toujours plus productives et puissantes.

Voir aussi le site :

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/


10/01/2014
0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :