urbanisation-si

urbanisation-si

ArchiMate : méthode de modélisation des processus métier en phase B Architecture métier de TOGAF - 15

Si l’avantage d’ArchiMate est d’être simple à l’usage, son principal défaut est de ne pas détailler les processus métier et les règles métier.
La bonne pratique utilisée par les éditeurs est de combiner ArchiMate avec BPMN pour modéliser les processus.

L’objectif de cet article est de montrer comment cartographier de manière globales les processus métier sans les détailler avec BPMN, ce qui fera l’objet du prochain article.

 

Ce qu'il faut savoir sur les processus métier

Pour tout savoir sur les processus métier, comment les identifier, les simuler, les améliorer, comment mettre en place un jeux de rôles pour les modéliser, connaître la méthode des processus métier orientés objectifs, …, rendez-vous en en annexe 1 à la fin de cet article.

 

Rappels sur les “viewpoint” et les éléments de langage ArchiMate

Pour plus de précisions sur les “viewpoint” et les éléments de langage ArchiMate, voir l'annexe "Les mémentos d'Archimate" à la fin de l'article suivant :   

  

 

Archimate : process viewpoint

 
archimate-process-viewpoint-methode-de-modelisation-de-processus-metier.png
 

Archimate : cartographie des processus métier

 
archimate-cartographie-des-processus-metier-1.png

 

ArchiMate : cartographie des processus métier, vue intermédiaire

 
archimate-cartographie-des-processus-metier-vue-intermediaire-2.png
 

ArchiMate : vue contextuelle d’un processus métier (“Reserve trip”)

 
archimate-vue-contextuelle-processus-metier-3.png
 

ArchiMate : cas d’utilisation pour un processus métier (“Reserve trip”)

 
archimate-cas-d-utilisation-pour-un-processus-metier-4.png
 

ArchiMate : matrice pour les processus métier

 
archimate-matrice-pour-les-processus-metier-5.png

  

Conclusion

Ne subissez plus les changements extérieurs, mais soyez en mesure de les accueillir à tout instant !

  
Les plus performants d’entre nous sont conscients du fait qu'avantage concurrentiel et service de premier ordre ne résultent pas de ce qu’on fait, mais de la manière de le faire.

Et que les positions de force peuvent s’inverser rapidement du fait de l’évolution constante des environnements financier, réglementaire et métier.

Modéliser les processus métier permet de :

  • les documenter,
  • alimenter le référentiel de processus,
  • les optimiser,
  • faciliter les évolutions, les mesures d’impact en cas de changement,
  • faire des analyses de performances,
  • les automatiser,
  • faciliter leur gouvernance.

 

Le BPM (Business Process Management) permet une amélioration notable du retour sur investissement :

  • amélioration de la productivité,
  • amélioration de la qualité de service,
  • réduction des coûts d’exploitation,
  • réduction de la durée des cycles de traitement.

 

Les processus métier sont les rouages centraux de l’efficience de l’entreprise et donc la base de l’architecture d’entreprise.

 

Rhona Maxwel
@rhona_helena
 

“Celui qui est maître de lui même est plus puissant que celui qui est maître du monde.”

Boudha
 

  

Annexe 1 : Ce qu'il faut savoir sur les processus métier

 

 

 

Annexe 2 : Apprendre ArchiMate en comparant une étude de cas TOGAF modélisée avec UML et la même avec ArchiMate

 



24/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 220 autres membres