urbanisation-si

urbanisation-si

Un bon investissement, c'est un investissement qui ...

urbanisation-si-bon-investissement.jpg

L'investissement d'un projet passe par un processus budgétaire avec une phase de préparation et une phase d'arbitrage.

La première est conçue à partir du plan d'urbanisme, gérant un plan d'évolution glissant à 3 ans, provenant d'un schéma directeur en cours.

Pour la deuxième on peut considérer qua la loi de Pareto des 80-20 s'applique aux projets. Parmi la masse de projets, il faut extraire les 20% de projets qui livrent les 80% de bénéfices attendus. Comment faire sachant qu'ils peuvent appartenir à des directions, des domaines différents ?

Le référentiel de valeurs permettant de positionner les projets et les comparer les uns par rapport aux autres dans une gestion de portefeuille de projets apporte la solution.

Le bon investissement doit se faire de manière contextuelle, en prenant en compte un référentiel de valeurs représentant la stratégie en cours. Les arbitrages sont rationnels et garantissent que les investissements lancés sont ceux qui sont le plus en alignement avec la stratégie.

Pour réaliser un référentiel de valeurs, il faut catégoriser les projets d'investissement suivant :

  • la nature des bénéfices attendus (gain en productivité, efficience économique, amélioration du service au client, alignement réglementaire, réduction du time to market, ...),
  • le programme d'appartenance (chantiers d'acquisition/fusion, amélioration des performances, ...),
  • le métier le plus concerné par l'investissement.

La catégorisation des projets permet d'avoir une vision des investissements par catégorie, de pouvoir les comparer et de structurer le portefeuille projet.

Ensuite il faut valoriser les projets suivant le contexte (secteur public ou privé, secteur fortement ou peu concurrentiel, ...). Le processus de valorisation est constitué de :

  • l'identification des éléments d'alignement stratégique auxquels le projet est susceptible de contribuer,
  • la pondération de ces éléments (on prend juste ceux qui ont justifié de le faire, si le projet appartient à un programme, c'est immédiat),
  • la traduction de ces éléments sous la forme d'un questionnaire afin de comprendre la contribution du projet
  • la définition d'un barême pour évaluer les réponses (le projet contribue-t-il beaucoup, peu, ou pas du tout ?).

Le formulaire devra permettre de mesurer la qualité et la crédibilité de la contribution.

Le but est d'avoir une vision d'ensemble et de positionner les projets les uns par rapport aux autres. Il faut identifier les 20% de projets qui livreront à coup sûr les 80% de bénéfices.

 

"Vaincre la colère, c'est triompher de son plus grand ennemi."

Publilius Syrus

 

Voir aussi :  

http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://urbanisation-si.eklablog.com/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/



10/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres