urbanisation-si

urbanisation-si

SOA est il le meilleur moyen d'urbaniser ?

urbanisation-si-SOA.gif

"Il ne suffit pas d'avoir la bonne méthode et les bonnes règles encore faut il qu'elles soit partagées et suivies par tous, il faut pour cela une implication en amont, de la pédagogie et une autorité au niveau de la direction générale." 

SOA (Service Oriented Architecture) est plus une méthode de gouvernance de SI qu'une technique d'architecture, c'est ce qui explique la diminution des coûts et l'augmentation des performances. Comme tout projet, l'urbanisation d'un SI est l'affaire de tous, la DSI et les directions métiers qui ne  doivent pas considérer que ça regarde uniquement les techniciens.  L'alignement stratégique implique forcément une collaboration entre la DSI et les directions métiers. On a vu que l'urbanisation des SI est une méthode fractale, on peut l'appliquer à différents niveaux d'abstraction, et avec différents niveaux de détail. L'architecture est la route qui conduit à la mutualisation et à la réutilisation. Ces concepts n'apparaissent pas spontanément, il faut utiliser des patterns et des bonnes pratiques de conception qui coûtent plus cher au début mais qui seront rentabilisés lors des évolutions futures.  La stratégie des directions métiers doit être partagée avec la DSI pour que ces méthodes soit en adéquation avec les buts poursuivis par l'organisation.  

La SOA couvre tous les domaines du SI aussi il est coutume de distinguer la partie gouvernance de la partie architecture technique. La gouvernance SOA doit être normative, elle doit émettre des exigences et surtout édicter des règles pour qu'on sache ce qu'on doit faire et surtout ne pas faire. La gouvernance SOA met en place la méthode et les outils de gestion des services, leurs SLA (Service Level Agreement), le cycle de vie et le référentiel de services. Les SLA définissent les méta informations comme le temps de réponse maximum autorisé, le niveau de sécurité, la version, ... Toutes ces informations peuvent être contractuelles entre le fournisseur et le consommateur.  Tout ça se trouver dans le référentiel de services structuré sous forme d'architecture. La partie technique elle peut utiliser par exemple les Web Services, mais attention il serait erroné de croire que SOA = Web Services. En effet les Web Services ne sont qu'un moyen parmi tant d'autres de parvenir aux objectifs de la SOA.  

L'architecture "spaghetti" fait partie du folklore de l'urbanisation des SI, mais on peut aussi faire du spaghetti avec les dernières technologies. Pour éviter cela il faut une autorité centrale associée au bureau d'urbanisme et d'architecture. Elle doit faire respecter les règles d'urbanisme, de développement et de réutilisation des services et s'assurer du pilotage de la cohérence des services. On éviterait ainsi le non respect des normes d'architecture et on ne retrouverait pas des règles métiers codées dans des IHM !  

Il ne suffit pas d'avoir la bonne méthode et les bonnes règles encore faut il qu'elles soit partagées et suivies par tous, il faut pour cela une implication en amont, de la pédagogie et une autorité au niveau de la direction générale. 

Les objectifs de L'urbanisation des SI est la flexibilité et la modularité, l'architecture SOA est bien le meilleure moyen pour y parvenir. 

 

Voir aussi :  http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://urbanisation-si.eklablog.com/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/



27/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 219 autres membres