urbanisation-si

urbanisation-si

Urbanisation SI : la méthode ultime pour modéliser les besoins d'un projet - 2ème partie - Processus métiers - Profil UML Eriksson Penker

Processus métiers - Profil UML Eriksson Penker

urbanisation-si-blog-erikss.gif

 

Détails du Profil UML Eriksson Penker

 

urbanisation-si-modelisatio.gif

 

En urbanisation SI, la vue métier représente les processus métier sur lesquels repose la stratégie de l'entreprise et la chaîne de valeur.

Dans le cadre de l'urbanisme SI, la bonne pratique est de représenter les processus métiers de manière macroscopique.

En UML (Unified Modeling Language, norme de l'OMG Object Management Group), il n'y a pas de diagramme spécifique pour les processus métier. Cependant UML est extensible avec parcimonie. En effet, les profils UML permettent d'ajouter des métas informations aux artefacts de modélisation existants sans en changer la sémantique. Ce concept offre la possibilité de concevoir de nouveaux éléments de modélisation dans des domaines spécifiques (SysML, Java, ...).

Le profil Eriksson Penker est un profil UML, un standard du marché (sans être une norme) pour la modélisation des processus métier. 

Un profil est un ensemble de stéréotypes, de paire clés/valeurs (tagged/value) et de contraintes OCL (Object Constrait Language).

Un stéréotype est l'attribution d'un nouveau nom, d'une définition et d'un dessin à un artefact UML, lui ajoutant ainsi des informations supplémentaires ce qui permet d'étendre sa portée sémantique. Par contre la sémantique de base de l'artefact UML ne doit pas être changée sous peine d'avoir des aberrations les plus totales.

Le profil Eriksson Penker est une enveloppe du diagramme d'activité UML. En effet par définition, un processus est un ensemble d’activités composites ou élémentaires.

Un stéréotype d'une activité UML nommé <<Process>>, symbolisé par une flèche pleine dont la pointe représente la dynamique du processus et l'atteinte du but, permet de créer une cartographie à forte granularité .

L'acteur est au sens UML, une entité externe qui déclenche le processus. L'acteur peut être un humain ou un système.

L'évènement déclencheur se défini par la réception d'une entité ou est de type temporel avec l'arrivée d'une date ou l'expiration d'une durée.

Un stéréotype <<goal>> est défini pour le but du processus c'est à dire la raison principale pour laquelle on exécute ce processus.

Un autre <<outcome>> représente le résultat du processus, les nouvelles entités métiers créées en sortie.

Les entités métiers manipulées en entrée uniquement (lecture) et en entrée/sortie (lecture/modification) sont modélisées par les stéréotypes sur les relations de dépendance (<<input>>, <<uses>> et <<supply>>).

La sortie d'un processus devient souvent l'évènement déclencheur d'un autre processus.

Un AGL (Enterprise Architect, MEGA, CaseWise, Modelio, ...) gère un référentiel de modèles. La traçabilité est mise en œuvre avec les relations UML (dépendance <<trace>>, implémentation, ...). On peut ainsi vérifier par exemple comment est réalisé la stratégie. Pour un objectif stratégique modélisé dans l'AGL, l'outil montre tous les processus réalisant cet objectif. Pour un processus donné, on a tous les cas d'utilisation l'implémentant dans une application et ainsi de suite.

On pourrait se laisser à rêver d'assurer la traçabilité de tous les éléments de modélisation jusqu'aux modèles de code.

 

"Un bon maître a ce souci constant : enseigner à se passer de lui."

André Gide

 

Voir aussi :  

 

//urbanisation-si.wix.com/blog

//urbanisme-si.wix.com/blog

//urbanisation-si.wix.com/urbanisation-si

//urbanisation-si.over-blog.com/

//rhonamaxwel.over-blog.com/

//urbanisation-des-si.blogspot.fr/

//bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

//urbanisation-si.eklablog.com/



09/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres