urbanisation-si

urbanisation-si

Modélisation des besoins : qu'est ce je dois faire et ne pas faire ?

urbanisation-si-blog-UP.png

Les 9 disciplines et les 4 phases de la méthode de gestion de projet UP (Unified Process)

L'urbanisation SI est une démarche fractale. Les techniques utilisées s'applique au SI, puis aux projets,..., jusqu'au composants et objets des applications. La première méthode itérative de gestion de projet, UP (prononcer youpie) pour Unified Process propose 9 disciplines qui s'apparentent aux 5 vues de l'urbanisme SI. La discipline Business Modeling ou Modélisation Métier s'intéresse aux processus metiers et permet de modéliser les acteurs et les activités à automatiser. Soit on utilise les diagrammes d'activité UML brut de fonderie ou mieux des profils UML comme Eriksson Penker ou bien encore le langage spécialement conçu pour les experts métier BPMN. C'est le point d'entrée  de la discipline suivante Requirement ou Exptession des besoins. Les activités à automatiser deviennent les uses case qui représentent les comportements attendus de la future application. Les données métier sont représentées avec un diagramme de classe ou chaque classe comporte juste des attributs et les relations. Les scénarios sont modéliser avec des diagrammes de séquence. Le système est considéré comme une boite noire. Les états et les transitions doivent être modélisés avec un diagramme d'état. Ca c'est-ce que doit modéliser la MOAD (Maîtrise d'Ouvrage Déléguée).  

Maintenant voyons un peu ce qu'on ne doit pas faire. La MOAD ne doit pas faire des modèles complexes, détaillés, utilisant des techniques de modélisation trop sophistiquées, faire des modèles surchargés illisibles et anticiper sur les solutions techniques et l'optimisation. La MOE ne doit pas quand elle se contenter de réécrire le cahier des charges. UP prévoit une discipline Analyse et Conception pour que la MOE affine les modèles de l'expression des besoins avec les concepts objets, services, composants, intègre le projet dans le POS du cadre d'urbanisme SI. La aussi, on doit être agnostique sur le plan technologie. 

Quand à la direction générale elle ne doit pas laisser faire sans s'impliquer et dire dans le cas ou le projet échouerait c'est la faute à la DSI ce qui relèverait de la part de la DG d'une totale incompétence. 

 

"Il est des entreprises pour lesquelles la vraie méthode est un désordre intentionnel."

Herman Melville

 

 



04/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres