urbanisation-si

urbanisation-si

Tutoriel – didacticiel – exemple complet sur la norme de modélisation des règles métiers DMN ( Decision Model Notation ) : le processus métier BPMN

Pour notre tutoriel sur la norme DMN ( Decision Model Notation ) de modélisation des règles métiers, voici un exemple complet basé sur le processus de création de prêt, modélisé avec BPMN 2 ( Business Process Model Notation ) .

 

dmn-decision-model-notation-tutoriel-didacticiel-exemple-complet-69.PNG

 

Le processus métier est implémenté par une application qui a pour but de gérer une demande de prêt, obtenant des données d'un bureau de crédit seulement si c'est nécessaire et décide automatiquement si la demande doit être acceptée, ou renvoyée pour étude par un gestionnaire. Si elle est renvoyée, les documents du demandeur sont rassemblés et un gestionnaire du domaine crédit juge le cas. Cela consiste dans les composants suivants :

 

  • La tâche « Collect application data »  rassemble des données décrivant le produit demandé et le demandeur) (par exemple, par un formulaire de demande en ligne).
  • La tâche de type décision « bureau Strategy » appelle un service de décision en lui transmettant en entrée passant le produit demandé et les données du demandeur. Le service produit deux décisions : « Strategy » et « Bureau call type ».
  • Une passerelle utilise la valeur de « Strategy » pour aiguiller vers les tâches « Decline application », « Collect bureau data » ou « Decide routing ».
  • La tâche « Collect bureau data » rassemble les données d'un bureau de crédit selon la décision de la tâche « Bureau call type », alors le cas est passé à la tâche « Decide routing ».
  • La tâche « Decide routing » appelle un service de décision, en lui transmettant le produit demandé, les données du demandeur et les données du bureau (si la tâche « Collect bureau data » n'a pas été exécutée, les données de bureau sont mises à nulle). Le service rend une décision seule: «  Routing ».
  • Une passerelle utilise la valeur «  Routing » pour aiguiller pour « Accept application », « Review application » ou « Decline application ».
  • La tâche « Collect documents » récupère et télcharge les documents du demandeur.
  • La tâche « Review application » permet au gestionnaire du domaine crédit d'étudier le cas et décider s'il doit être accepté ou refusé.
  • Une passerelle utilise la décision du gestionnaire du domaine crédit pour aiguiller le cas vers « Accept application » or « Decline application ».
  • La tâche « Accept application » informe le demandeur que sa demande est acceptée et initialise le prêt avec le produit de crédit.
  • La tâche « Decline application » informe le demandeur que l'on refuse sa demande.

 

Notez que dans cet exemple deux décisions (automatisées avec des appels aux services de décision) qui ont représentés en BPMN 2 comme des tâches de règle métiers ; la troisième décision (qui est la prise de décisions humaine) est représenté comme une tâche d'utilisateur.

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"Mille victoires sur mille ennemis ne valent pas une seule victoire sur soi-même"

Bouddha

 

 

Articles conseillés :

 

La norme DMN ( Decision Model and Notation ) pour les tables de décision

 

DMN - L'antisèche de la notation complète des composants d'un DRD ( Decision Requirement Diagram ) : le service de décision

 

DMN - L'antisèche de la notation complète des composants d'un DRD ( Decision Requirement Diagram ) : vues partielles et informations masquées



02/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres