urbanisation-si

urbanisation-si

L'agilité ou l'art du paramétrage

urbanisation-si-agilité-paramétrage.jpg

Bien avant les moteurs de processus métiers exécutables (BPM Business Process Management) et moteurs de règles métiers (BRMS Business Rules Management system), la flexibilité passait par de simples écrans de paramétrage de l'application. Les évolutions se font alors très rapidement puisque le paramétrage agit sur les attributs des objets métiers. Coté organisationnel, il y a des profils "paramétreur", avec même des niveaux "expert", responsables du "réglage" des applications, mettant à jour les référentiels et créant les nouvelles règles métiers pour les traitements, l'utilisateur est complètement autonome. Normalement, la DSI devrait en principe s'effacer petit à petit concernant l'agilité. Le nombre de tests est aussi réduit. 

L'agilité est d'autant plus importante que le spectre du paramétrage est étendu sur le plan métier. Plus le degré d'exposition c'est-à-dire les possibilités offertes au paramétreur seront importantes ainsi que la déclarativité du paramétrage et plus on ira dans le sens de l'agilité. Le paramétrage doit être déclaratif c'est-à-dire qu'on spécifie le "quoi" et pas le "comment". Pour se faire il faut par exemple utiliser au maximum les concepts de l'orienté objet (encapsulation, généralisation, spécialisation, généricité) pour élevé le niveau d'abstraction du modèle de données métier. L'architecture doit être suivie à la lettre pour découpler par exemple au maximum l'IHM des services métiers. Le modèle métier doit être le plus évolutif possible grâce à une bonne couche d'abstraction. Qu'une évolution métier nécessite des changements dans un modèle de données simple est normale et classique, mais que le coût soit exorbitant parce que le modèle n'est pas évolutif et qu'il faille tout casser et tout refaire, est inacceptable aujourd'hui avec toutes les bonnes pratiques de conception objet (voir design pattern du GoF Gang of Four). L'agilité se travaille aussi au niveau de l'appropriation client/utilisateur. Une communication efficace doit être pratiquée entre les 2.  

Pensez évolutivité et réutilisabilité doit être un mode de pensée systématique.  

Pour pratiquer l'agilité il faut comme tous les sports une hygiène de vie qui se traduit par l'application au quotidien d'une méthode, de règles, de bonne pratiques d'urbanisation,  d'architecture et de conception  sans oublier la technique pour évoluer sans quoi on risque de s'enliser dans une mauvaise spirale conduisant à ne plus progresser ! 

 

Voir aussi :  http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://urbanisation-si.eklablog.com/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/



01/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres