urbanisation-si

urbanisation-si

Donnez moi des bonnes raisons d'urbaniser mon SI ?

urbanisation-si-4-niveaux.png

Un des fondamentaux de l'urbanisation du SI c'est d'avoir des référentiels constitués de cartographies de processus métiers, de modèles et d'outils pour les entités métiers et les règles d'urbanisme. Ceci permet d'avoir une vue transverse du système d'information et non plus en silo comme il y une dizaine d'années. Ce cadre d'urbanisme est primordial si l'organisation est dans une démarche d'audit et d'amélioration en se basant sur des référentiels du marché comme CobiT (Control Objective for Information and related Technology), ITIL (Information Technology Infrastructure Library), CMMi (Capability Maturity Model integrated), eSCM (eSourcing Capability Model), ...

Les informaticiens avaient une fâcheuse manie de se faire plaisir en utilisant les dernières technologies créant le "buzz" plutôt que de se cantonner à celles en adéquation avec les besoins des métiers. Les extrêmes ne sont jamais bonnes et souvent un compromis est la meilleure solution. Les nouvelles technologies que ce soit dans : les méthodes (agiles comme Scrum, Kanban, ...), dans la modélisation (BPMN Business Process Management Notation, UML Unified Modeling Language), moteur de processus exécutables (BPM Business Process Management), les moteurs de règles métiers (BRMS Business Rules Management System), les AGL (Atelier de Génie Logiciel), la génération d'applications (MDA Model Driven Architecture, MDD Model Driven Development , ...), les IHM (RIA Rich Internet Apllication), l'usine logicielle, ..., offrent des avantages concurrenciels pour qui veut bien investir dans leurs compréhensions et dans leurs biens fondés.

Le fait qu'une organisation est définie par ses processus socles, est un changement important pour toutes les parties prenantes y compris la DSI. Oubliée l'époque ou la DSI était réduite à la production, aujourd'hui ce n'est plus un centre de coûts, mais plutôt un axe stratégique qui doit s'aligner sur les buts de la direction générale et doit être tournée vers les services transverses à offrir aux métiers.

Autrefois, les DSI étaient "peinardes", elles pouvaient compter sur un état stable du système d'information. Aujourd'hui, c'est une lutte à mort entre les concurrents, c'est à qui tirera le premier pour tuer l'autre. Il faut être le premier à prendre de l'avance sur les services aux clients, sur la qualité, sur la baisse des prix. Et quand un concurrent se différencie, il faut réagir vite en s'adaptant comme les lois de Darwin concernant l'évolution des espèces sous peine de disparaître. La prévisibilité diminue, il faut répondre de plus en plus rapidement aux nouvelles lois, aux nouvelles exigences des clients, aux modes, aux évolutions technologiques, à la mondialisation.

Le système d’information est devenu lui-même un élément concurrentiel dans la stratégie de la plupart des entreprises. C’est maintenant un instrument important dans la conquête de nouveaux marchés. Pour gagner, il faut une bête de course, bien entraînée, et l'urbanisation du SI est la pour y remédier.

 

"La perfection est un chemin, non une fin." 

 

Voir aussi :  http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://urbanisation-si.eklablog.com/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/



23/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 163 autres membres