urbanisation-si

urbanisation-si

BPMN : processus exécutables, comment s'y prendre ? (1/3)

Non l'exécution d'un processus en intégrant les tâches humaines n'est pas de la science fiction !

BPMN-processus-executable-exemple-1.PNG

 

Modèle de haut niveau pour ceux qui n'ont pas besoin de comprendre les détails.
 
La première étape consiste à montrer, en utilisant un exemple d'un processus d'incident, le point de vue de haut niveau masquant volontairement les détails.
 
Dans la deuxième étape ( voir l'article BPMN : processus exécutables, comment s'y prendre ? (2/3) ), nous affinons ce modèle en nous déplaçant de l'orchestration à la collaboration et la chorégraphie. 
Voir les articles :
 
Dans la troisième étape ( BPMN : processus exécutables, comment s'y prendre ? (3/3) ) nous prenons la collaboration organisationnelle et imaginons comment un moteur de processus pourrait exécuter la partie du processus intégrant des tâches humaines. 
 
L'objectif de ces 3 articles est de montrer comment vous pouvez utiliser BPMN pour créer des diagrammes simples et plutôt abstraits, mais aussi comment détailler des vues sur la avec des tâches humaines et finalement comment modéliser les spécifications techniques pour l'exécution de processus. Voir le tutoriel complet (10 articles) sur le moteur de processus exécutables open source jBPM : Tutoriel jBPM : les fonctionnalités du BPM open source (partie 1/10)
 
Pour illustrer ces 3 étapes, rien de mieux qu'un processus de gestion d'incident pour un éditeur de logiciel.
 
Le client déclenche le processuss en demandant l'aide de son chargé de clientèle à cause d'un problème du produit acheté. Tout d'abord, le chargé de clientèle doit essayer de traiter cette demande tout seul et expliquer la solution au client. 
 
Sinon, le chargé de clientèle remet la question au support  1er niveau. 
De même, le support 1er niveau essaye de résoudre le problème et s’il n’y arrive pas, il le passe au  support 2nd  niveau. 
Le support 2nd  niveau,  doit comprendre si le client peut résoudre le problème tout seul, sinon il peut demander au développeur son avis. 
A la fin le chargé de clientèle explique la solution au client. 
 
Ce diagramme est vraiment simple et décrit le processus d'une manière macro. Le modèle masque tous les détails de collaboration entre les salariés impliqués et les tâches abstraites indiquent que nous n'avons pas d'informations sur les parties internes du processus ou s'il est exécutable par un moteur de processus (BPM Business Process Management). 
 
Ce diagramme est utile, si vous vous intéressez au périmètre du processus, ses acteurs et l'évènement déclencheur. Vous obtenez une compréhension de base du flux et la conversation des acteurs principaux.
 
Mais en revanche, vous n'avez une vue complète avec toutes les étapes élémentaires pour par exemple discuter des améliorations du processus ou l'application le réalisant.
 
Rhona Maxwel
@rhona_helena
 
« Sais tu combien de personnes se disent au cours des derniers instants de leur vie si j'avais su, si j'avais pu entendre ou comprendre, si seulement j'avais pu leur dire, s'ils savaient … »
Marc Lévy

 

Voir la suite :

 

BPMN : processus exécutables, comment s'y prendre ? (2/3)

 

BPMN : processus exécutables, comment s'y prendre ? (3/3)

 

Articles conseillés :

 

BPMN 2 : les concepts de base des processus métiers

 

BPMN : l'antisèche pour rester incollable en modélisation de processus

 

BPMN l’exemple type pour tout comprendre sans prendre d’aspirine



01/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres