urbanisation-si

urbanisation-si

Urbanisation SI : la méthode ultime pour modéliser les besoins d'un projet - 7ème partie - Domaine métier – UML – Diag. Classe

blog-modelisation-diag-clas.gif

 

 

Détails Domaine métier – UML – Diag. Classe

blog-modelisation-metier-2.gif

 

L'urbanisme des Systèmes d'Information (SI) édicte comme règle que la cartographie fonctionnelle comporte une zone données. L'objectif est de modéliser les entités cœur de métier en faisant attention à rester au niveau macroscopique. Cela signifie de ne s'intéresser qu'aux concepts primaires comme par exemple une "Personne" et de ne pas retenir à ce niveau tout ce qui est secondaire comme "Adresse".

L'outil UML correspondant pour cette modélisation est bien évidemment le diagramme de classe mais utilisé avec parcimonie. 

L'expert métier ou plus volontiers la maîtrise d'ouvrage déléguée (MOAD) ne doit représenter que les entités métiers (classes), les données (attributs) de ces entités, les relations (associations) et les cardinalités (multiplicités).

Et rien d'autres ! Tout les autres raffinements d'UML seront écartés et réservés aux étapes ultérieures plus techniques de la modélisation comme par exemple l'héritage en analyse et les méthodes en conception.

Attention toutefois à ce que ce formalisme ne soit pas rejeté par la MOA (cela ne concerne pas la MOAD qui par définition fait l'interface entre la MOA et la MOE et se doit d'être accompli dans l'art de la modélisation). Si dans le cadre d'urbanisme du SI ou d'un projet, les templates de modèles UML (modèle de modèle = méta-modèle), sont trop abstraits ou trop techniques, s'ils demandent trop d'effort, s'ils ne rentrent pas dans la culture de l'entreprise ou dans la politique de certains dirigeants qui confondent réussite personnelle et réussite du projet, on aura alors un risque non négligeable de rejet de la part des utilisateurs. 

Le piège est d'être trop technique. Comme les utilisateurs ont souvent des préjugés erronés dans certains domaines, la clé de la réussite passera par l'omission des termes à connotation technique (UML, classe, objet, attribut, ...) et par leurs remplacements par des termes plus neutres et proches du jargon métier (cadre, entité, valeur, donnée, ...).

Cette méthode avec les outils l'accompagnant doit être conçue et appliquée dès le départ du projet (d'urbanisation du SI ou applicatif), avoir obtenu l'adhésion de tous les acteurs et bien sur cela va sans dire le soutien de la direction générale qui doit montrer sa totale implication.

 

"Quand on aime la vie, on aime le passé, parce que c'est le présent tel qu'il a survécu dans la mémoire humaine."

Marguerite Yourcenar



13/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres