urbanisation-si

urbanisation-si

Urbanisation du Système d'Information : n'ayez pas les yeux plus gros que le ventre pour vos projets

urbanisation-systeme-d-information-taille-projet.jpg

Lors d'une refonte d'un système d'information, la tentation est grande de vouloir tout refaire du sol au plafond.

Le piège est par exemple de mettre en place simultanément : des nouveaux référentiels produits, personnes, contrats, une nouvelle application de prestations, de cotisations, de renouveler le portail internet client et bien sur de repenser toutes les interfaces internes et externes pour les partenaires et fournisseurs.

Croire que cela va marcher est utopique.

Tous les retours d'expérience montrent que vous allez droit dans le mur  ! 

L'urbanisation du SI est la concrétisation du schéma directeur. Elle dessine une trajectoire pour atteindre le SI cible en définissant les projets prioritaires ainsi que leur positionnement dans les cartographies stratégique, métier, fonctionnelle, applicative et infrastructure. Les applications sont loties en blocs applicatifs communiquant entre eux et implémentant des blocs fonctionnels qui eux même implémentent des blocs métiers. Les échanges de flux sont modélisés dans la cartographie d'infrastructure.

Les principes de l'urbanisme des SI impliquent une décomposition efficiente en blocs autonomes et permet de planifier des projets à taille humaine ou le périmètre est mieux maîtrisé. La modélisation de la trajectoire, des processus métier, du POS, et des cartographies applicative et d'infrastructure, offre aux projets : le contexte, les liens avec les autres applications existantes ou futures et les référentiels de données et de règles métiers.

Comme dit le proverbe "diviser pour mieux régner", la maîtrise de la complexité passe par un découpage en applications relativement restreintes sur le plan fonctionnel et collaborant avec d'autres par messages. C'est l'application à un niveau macroscopique des concepts de la conception objet ou les objets sont autonomes et communiquent entre eux par messages.

Il ne viendrait à l'idée de personne aujourd'hui de concevoir une application COBOL de plusieurs millions de lignes comme on le faisait dans les années 70. Les concepts objets, composants, services et les méthodes itératives et agiles doivent s'appliquer à la gestion de projet.

La bonne pratique est de faire un projet pilote volontairement restreint et non stratégique permettant la mise au point d'une méthode, de familiariser toutes les parties prenantes avec, de valider la communication avec la MOE et de capitaliser pour les projets futurs. 

C'est le secret de l'évolutivité, la réutilisabilité la maintenabilité et du succès des projets, mais chut ne le dites à personne.

 

"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve."

Antoine de Saint-Exupéry

 

Voir aussi :  

 

http://urbanisation-si.wix.com/blog

http://urbanisme-si.wix.com/blog

http://urbanisation-si.wix.com/urbanisation-si

http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://urbanisation-si.eklablog.com/



26/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres