urbanisation-si

urbanisation-si

Modélisation de système : Soyez maniaque, croisez et recroisez vos modèles UML pour être certain qu'ils soient valides (9)

Vérification croisée des actions et des classes

modelisation-de-systeme-verification-des-modeles-UML-9.png

Dans un envoi de message, Ie receveur du message est la cible de I'action (msg.receiver = msg . action . target). Si le type de la cible est calculabie statiquement, alors ce type est une classe déclarée.

Si la classe a des paramètres, ceux de la classe de la cible doivent être compatibles.

Si l'action modifie des attributs alors ceux-ci doivent être définis dans la classe de la cible. Pour cela, il faut que le script soit une expression analysable, une expression OCL par exemple.

Si une action est asynchrone, alors la classe de I'objet à I'origine de I'action doit être active.

Si l'action invoque une opération alors la classe de la cible doit déclarer ou hériter cette opération. Les paramètres des actions doivent être compatibles (au sens du typage) avec la signature (le profil) des opérations de Ia classe.

Si I'action crée une instance, alors la classe associée doit exister et les paramètres de I'instanciation doivent être compatibles avec la méthode d'instanciation de cette classe. La cible n'a pas de sens. Si le langage autorise les métaclasses, la création d'instance est un appel d'opération ordinaire.

Si l'action rend un résultat, alors elle doit être corrélée à un appel d'opération et être conforme au profil de cette opération. 

Si I'action envoie un signal, ce dernier devra être capté par la cible. Il est défini par une classe ; les pararnètres de l'envoi sont compatibles avec la spécification du signal. 

Si I'action supprime une instance, définie dans la cible, alors cette dernière devait exister !

Une action de terminaison n'a ni argument ni paramètre.

Un stimulus (ce qui est envoyé à une instance) est associé aux actions de création, d'appel d'opération, d'envoi de signal ou de destruction d'opération.

Si une action modifie un attribut, alors elle respecte I'invariant de la classe.

 

"Nous vivons avec nos défauts comme avec les odeurs que nous portons : nous ne les sentons plus ; elles n'incommodent que les autres."

Marquise de Lambert

 

Voir aussi :  

http://urbanisation-si.wix.com/blog

http://urbanisme-si.wix.com/blog

http://urbanisation-si.wix.com/urbanisation-si

http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://urbanisation-si.eklablog.com/



31/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres