urbanisation-si

urbanisation-si

Modélisation de système : Soyez maniaque, croisez et recroisez vos modèles UML pour être certain qu'ils soient valides (4)

Vérification inter domaine ou inter modèles.

modelisation-de-systeme-verification-des-modeles-UML-4 copie.png

La vérification doit établir les correspondances entre éléments de modélisation de niveau (abstraction ou modèle) différent. Tout élément du niveau supérieur a pour cible au moins un élément du niveau inférieur. Tout élément du niveau inférieur a pour origine au moins un élément du niveau supérieur.

Par exemple un scénario (niveau externe) est réalisé par une collaboration (niveau logique), une classe d'analyse (niveau logique) est bien implantée dans le modèle de conception (niveau logique) et dans le modèle d'implantation (niveau logique). Elle doit aussi vérifier la cohérence des éléments liés. Par exemple, une opération ne peut être tracée par une classe. On vérifle donc la cohérence et la complétude hiérarchiques des modèles.

La relation entre éléments de domaines ou de modèles différents est notée en UML sous forme d'un stéréotype <<trace>> de la relation de dépendance. Même si une notation existe, elle est virtuelle en ce sens qu'elle n'a pas une sémantique précise et des calculs associés. Il s'agit d'une relation qui sert à la vérification du processus et non à la description du système. C'est pourquoi elle apparaît plutôt dans les manuels d'UML et d'UP que dans Ia réalité du développement. 

La vérification est principalement manuelle, sous forme de revues de spécifications.

On peut imaginer des solutions automatisées en implantant Ia relation dans les diagrammes UML.

Cette solution présente deux risques :

  • Confusion. Représenter explicitement la relation de traçabilité nuit à la lisibilité des modèles : le lecteur risque de confondre cet outil de documentation et d'aide à la vérification avec la modélisation intrinsèque du système.
  • Explosion combinatoire. Sa représentation impliquerait des diagrammes énormes et délicats à structurer. C'est une relation hiérarchique non arborescente qui se combine mal avec les outils de structuration. Par exemple, un élément d'un paquetage d'analyse peut correspondre à plusieurs éléments d'un sous*système de conception et inversement un élément d'un sous-système peut correspondre à des éléments de plusieurs paquetages. La dépendance entre paquetage n'est plus stricte.

Le support de la traçabilité est une des raison primordiales pour investir dans un AGL qui fournira toutes les fonctionnalités pour cartographier et mesurer les dépendances entre les modèles.

"Mets tes peurs entre parenthèses et prends le risque d'être heureux."

Guillaume Musso

 

Voir aussi :  

http://urbanisation-si.wix.com/blog

http://urbanisme-si.wix.com/blog

http://urbanisation-si.wix.com/urbanisation-si

http://urbanisation-si.over-blog.com/

http://rhonamaxwel.over-blog.com/

http://urbanisation-des-si.blogspot.fr/

http://bonnes-pratiques-si.eklablog.com/

http://urbanisation-si.eklablog.com/



31/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres