urbanisation-si

urbanisation-si

L’extension « Services » du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

L'extension de services du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF est destinée à permettre une modélisation sophistiquée du portefeuille de services en créant un concept de services SI en plus du concept de base des services métier.

 

togaf-metamodel-extension-services-1.PNG

 

Les services SI (ou IS Service = Information System Service) sont directement pris en charge par les applications et la création de la couche d'abstraction assouplit les contraintes sur les services métier tout en permettant aux parties prenantes techniques de gérer un catalogue formel de services SI.

 

Le périmètre de cette extension est la création de services SI en tant qu'extension de services métier.

 

Cas d’utilisation de l’extension « Services »

  • Lorsque l'entreprise a une définition prédéfinie de ses services qui ne correspond pas bien aux besoins techniques et architecturaux
  • Lorsque l'entreprise et l'informatique utilisent un langage différent pour décrire des fonctionnalités similaires
  • Lorsque le service informatique est non aligné par rapport aux besoins de l'entreprise, en particulier dans les domaines de la qualité de service, de la visibilité des performances et de la granularité de la gestion
  • Où le département informatique prend des mesures initiales pour engager les entreprises dans des discussions sur l'architecture informatique

 

Avantages de l'utilisation de l’extension « services »

  • Les services métier peuvent être définis en dehors des contraintes qui existent dans le métamodèle principal.
  • Cela permet un engagement plus naturel avec les parties prenantes de l'entreprise.
  • Les services SI peuvent être définis selon un modèle qui se rapproche de la mise en œuvre, fournissant une abstraction de solution plus réaliste pour soutenir la prise de décision informatique.
  • Les relations entre les services métier et les services SI indiquent si la vue métier est alignée avec la vue SI ou s'il existe des écarts.

 

Références de spécifications concernant les services

  • SoaML (Service Oriented Architecture Modeling Language) la norme de l’OMG (Object Management Group) (http://www.omg.org/spec/SoaML) est une extension du langage de modélisation UML (Unified Modeling Language) pour les architectures orientées services.
    Contrairement aux efforts de standardisation qui ont prévalu jusqu'ici dans l'orientation services, SoaML  s'intéresse bien à l'architecture et non aux composants techniques sous-jacents.
    Le but de SoaML est en effet de fournir aux utilisateurs du langage UML les moyens de modéliser une architecture orientée services - comprenant donc des notions de consommateurs et de fournisseurs de services, ainsi que la notion de contrats.
    Le passage de la notion de composant à celle de service implique des obligations réciproques entre le fournisseur et le consommateur, et il est indispensable de formaliser cela en amont des décisions techniques ».
    SoaML sert ainsi à spécifier un cahier des charges, à l'attention d'un sous-traitant, ou bien à formaliser une approche services dans le cadre d'une démarche MDA (Model Driven Architecture).
    En MDA , on modélise l'architecture d'une application, l'outil générant ensuite le code en fonction de la plateforme visée.
    SoaML est compatible avec tous les outils UML 2.
     
  • Spécification SCA (Service Component Architecture)
    La spécification SCA (Service Component Architecture) développée par la collaboration OSOA (Open Service Oriented Architecture); se référer à www.oasis-opencsa.org/sca
     
  • Spécification SDO (Service Data Objects)
    La spécification SDO (Service Data Objects) développée par la collaboration OSOA (Open Service Oriented Architecture); se référer à www.oasis-opencsa.org/sdo

  

Modifications apportées aux entités et aux relations du métamodèle TOGAF

  • Le service SI est ajouté en tant que nouvelle entité de métamodèle, ce qui étend le service métier.
  • « Service SI » hérite de toutes les relations d'un service métier.
  • Une nouvelle relation est créée reliant un service SI à un service métier.

 

Modifications apportées aux attributs du métamodèle TOGAF

  • « Service SI » est ajouté en tant que nouveau type de service métier.

 

Diagrammes supplémentaires à créer

  • Diagramme de cas d'utilisation professionnelle
  • Diagramme de décomposition de l'organisation

 

Conclusion

Une entreprise peut, avec le concept d’extension du métamodèle TOGAF, personnaliser les descriptions d’architecture, contribuant ainsi au processus d’adaptation du framework TOGAF.

L’entité conceptuelle « Service SI (Information System Service) » appartient bien au domaine « Architecture Applicative (Application Architecture) » structuré comme les autres domaines en 3 parties : conceptuelle, logique et physique.

 

togaf-metamodel-extension-2.PNG

 

Rhona Maxwel

@rhona_helena

 

"Débarrassez-vous d’une mauvaise habitude par an. En agissant ainsi, même le pire des hommes deviendrait un modèle de vertu."

Benjamin Franklin

 

 

Articles conseillés :

 

L’extension « Gouvernance » du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

 

Le diagramme de classe UML du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

 

Les concepts du métamodèle de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

 

La structure de l’architecture d’entreprise TOGAF (The Open Group Architecture Framework)

 

TOGAF pour les nuls.



03/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres